UN MUGABE COMBATIF POUR LES ELECTIONS GENERALES AU ZIMBABWE

LM pour EODE Press Office

EODE - elections news ZIMBABWE 1 (2013 07 31) FRElections présidentielle, municipales et législatives disputées au Zimbabwe ce 31 juillet 2013.
Les électeurs sont appelés ce mercredi aux urnes pour des élections municipales, législatives et présidentielle que le président Robert Mugabe, au pouvoir depuis 33 ans, espère gagner face à son Premier ministre et principal adversaire Morgan Tsvangirai.

Quelque 6,4 millions de Zimbabwéens sont appelés aux urnes pour ces élections générales.

A CETTE OCCASION, UN MUGABE COMBATIF TIENT DANS UNE INTERVIEW A ITV TONY BLAIR POUR RESPONSABLE DES PROBLEMES DU ZIMBABWE …

Le président zimbabwéen Robert Mugabe, qui brigue mercredi à 89 ans un nouveau mandat, a jugé ce mardi dans une interview à la chaîne britannique ITV que l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair était « responsable des problèmes qui gangrènent le Zimbabwe ». Evoquant ainsi les sanctions pilotées par les Britanniques, ex puissance coloniale, contre son pays devenu une des bêtes noires de l’Occident.

Interrogé sur les causes de la récente crise économique sans précédent qu’a traversé le pays et qui a donné lieu à une hyper-inflation de 231 millions de % et à un taux de chômage de 75%, Robert Mugabe a répondu: « Vraiment, nous condamnons l’Angleterre et principalement le gouvernement de M. Blair. C’est lui qui l’a causée », a-t-il dit de la crise. Le Premier ministre travailliste des années 1997-2007 « ne voulait pas de dialogue. Nous nous demandons quel genre de gouvernement ce pouvait être pour préférer nous imposer des sanctions », a dit M. Mugabe dans cette interview.

CES « FRAUDES » QUE L’OCCIDENT ANNONCE …

Interrogé sur la possibilité que les élections de mercredi soient entachées de fraude, il a répondu que ce terme était « un mot étranger ». « Nous n’avons jamais, au grand jamais truqué d’élection », s’est-il défendu. Mugabe a des chances de l’emporter et son adversaire et ses conseillers occidentaux balisent déjà le terrain pour des contestations du style « révolution de couleur » …

Quant à son âge, celui qui a promis mardi de se retirer s’il perdait l’élection présidentielle a estimé que « la fin de l’ère d’une personne est décidée par cette personne elle-même ». A la question de savoir si, avec le recul, il aurait agi différemment pendant ces 33 dernières années, il a répondu par la négative. « Non, pas vraiment. Non. Pas de regret. Je n’ai absolument aucun regret ».

Luc MICHEL

avec PCN-SPO – Belga – EODE Zone Africa / 2013 07 31 /

http://www.facebook.com/EODE.monitoring

http://www.eode.org/category/eode-international-elections-monitoring/international-elections-survey/

https://www.facebook.com/EODE.africa

http://www.eode.org/eode-international-elections-monitoring-un-mugabe-combatif-pour-les-elections-generales-au-zimbabwe/

__________________________

Lire aussi uniquement en Anglais (il s’agit d’un AUTRE article, pas d’une traduction) :

Luc MICHEL, GENERAL ELECTIONS 2013 IN ZIMBABWE

On: http://www.eode.org/eode-international-elections-monitoring-general-elections-2013-in-zimbabwe/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *