Un bouclier défensif commun Iran/Russie, mesure dissuasive, face à l’OTAN

La création d’un bouclier défensif commun par l’Iran et la Russie, constituerait une mesure dissuasive, face aux menaces de l’OTAN, selon le parlementaire iranien, Mahdi Mahdizadeh. Ce membre de la Commission de la sécurité nationale et de la politique extérieure du Majlis islamique d’Iran, souligne que l’Iran ne s’oppose pas au déploiement d’un bouclier défensif commun avec la Russie.

Rappelant que les Russes s’inquiètent du déploiement du bouclier anti-missile de l’OTAN, dans diverses régions du monde, le député iranien a ajouté que la coopération commune irano-russe vise à créer un bouclier défensif, pour faire face à l’expansionnisme de l’OTAN, dans la région. « Si le système commun de défense balistique devient opérationnel, la Russie sera engagée à livrer à l’Iran le système missile S300 ou un autre système de défense balistique, pour que l’Iran soit capable de compléter son système de défense, face à l’OTAN. Le représentant de la Russie à l’OTAN, Dmitri Rogozine, est attendu, début janvier, à Téhéran, pour s’entretenir avec les responsables de la RII de ce bouclier anti-missiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *