Un agenda se fait-il jour de la part d’Israël pour attaquer l’Iran ?

Lors de sa visite à Londres le 30 août, le chef d’état-major de l’Armée américaine, le général Dempsey, a fermement exprimé son opposition à toute frappe israélienne contre l’Iran et à l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie.

Quelques jours après la déclaration du général Dempsey, le Pentagone a fait savoir que les manœuvres américano-israéliennes conjointes prévues en octobre seraient de dimension et d’ampleur plus modestes que prévu. Dans le même temps et depuis plusieurs mois, la quasi-totalité des dirigeants militaires et des forces de sécurité israéliens ont exhorté le gouvernement Netanyahu à ne pas attaquer l’Iran. On apprend que suite aux demandes du Premier ministre israélien, les élections à la Knesset d’OCTOBRE 2013 sont devancées à JANVIER 2013… juste au moment de l’ouverture du nouveau mandat présidentiel américain.

Faut-il spéculer sur cet agenda ?

De son côté, le Kremlin a annoncé son intention de mo­derniser l’ensemble de son arsenal nucléaire. Les forces armées russes ont mené des exercices de commandement en vue, selon le ministère de la Défense, d’améliorer « les objectifs de dissuasion nucléaire dans l’éventualité d’un conflit armé im­pliquant la Russie ». Plusieurs généraux russes sont récemment montés au créneau pour affirmer l’intention des dirigeants russes de moderniser l’ensemble de l’arsenal nucléaire du pays.

 

Source: liesidotorg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *