Société multiethnique : toujours le chaos au Soudan du Sud

UBA  –  L’ONU déplore de nombreux viols et actes de torture au Soudan du Sud, indépendant depuis un an. Entre le 15 juillet et le 20 août, la mission de maintien de la paix de l’ONU au Soudan du Sud (Minuss), a relevé notamment des passages à tabac, des simulations de noyade, douze viols, six tentatives de viols et huit enlèvements. Ces violences contre la population civile interviennent après les violents affrontements interethniques ayant secoué le pays à la fin décembre et début janvier.

A cette époque, environ 6.000 hommes armés de la tribu des Lou Nuer avaient attaqué leurs rivaux de la tribu des Murle, de la localité de Pibor. Ces conflits interethniques constituent l’un des principaux défis auxquels le Soudan du Sud est confronté. Ils ont été exacerbés par vingt ans de guerre civile entre le nord et le sud du Soudan. Ces combats ont nourri les inimitiés historiques entre les différentes tribus, parfois instrumentalisées par Khartoum, la capitale du Nord musulman.

Source:NOVOpress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *