Sénégal – Présidentielle sous tension

Les Sénégalais sont appelés aux urnes dimanche pour élire leur président. Une élection sous tension avec la campagne électorale qui a été émaillée d’incidents. Les manifestations des opposants au président Wade, candidat à sa propre réélection se sont succédé.
Depuis le début du mois de janvier, la campagne a été émaillée d’incidents et de violences qui ont fait au moins six morts. L’opposition, réunie sous la bannière du Mouvement du 23 juin (M23) évoque les chiffres de 15 morts et 539 blessés. Depuis plus d’un mois elle conteste au président Abdoulaye Wade, âge de 85 ans, le droit de briguer un troisième mandat.
La plus grande inquiétude règne désormais sur le scrutin de dimanche. Amnesty international s’est dite « inquiète de la menace de violences ». L’opposition juge « impossible » la tenue de l’élection sans pour autant appeler à un report. De son côté Abdoulaye Wade a lancé un appel aux jeunes de son parti leur demandant de veiller à ce que ses opposants ne puissent pas « saboter le scrutin ».
En dépit de la contestation, Abdoulaye Wade reste le favori du scrutin. Il a en face de lui une opposition divisée. 13 autres candidats briguent également le poste, dont deux de ses anciens Premiers ministres. Plus de cinq millions d’électeurs sont appelés aux urnes.

Baptiste Schweitzer
Source : franceinfo.fr

http://www.franceinfo.fr/monde/presidentielle-sous-tension-au-senegal-538739-2012-02-24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *