Sénégal – La situation alarmante des étudiants de l’université de Ziguinchor

UASZ_2Les étudiants de l’université de Ziguinchor subissent un « Carême » forcé depuis la reprise des cours (le 5 octobre passé), en raison du non-fonctionnement du restaurant universitaire. Et on a l’impression que les autorités de ce pays n’en ont cure, au vu du tintamarre qui a rythmé la visite folklorique du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le sémillant Mary Teuw Niane toujours préoccupé par les images de la réussite de sa propagande relayées par la cohorte d’une presse « alimentaire » bridée et débinée.
Pourquoi le cri de cœur des étudiants de Ziguinchor est-il resté inaudible avant et après la récente et inutile visite de Mary Teuw consacrée aux prétendus chantiers pharaoniques de l’université? Même s’il a bien réussi sa propagande visant à enfumer son mentor Macky et l’opinion publique, il ne cesse de faire feu de tout bois afin de prolonger son séjour désastreux à la tête de l’enseignement supérieur. Comment peut-il venir jusqu’à Ziguinchor et ignorer le sort dramatique des étudiants affamés dont certains n’hésitent pas à se restaurer chez les militaires ?
À cause d’une pharamineuse dette d’une dizaine de millions contractée par le Coud, le repreneur s’est refusé à reprendre service. Ironie du sort, Mary Teuw a pourtant dépensé beaucoup de millions pour le transport, le logement et la nourriture de sa forte délégation, sans oublier les « per diem » qui ont attiré la meute de journalistes acquis à sa cause.
Excentrée, l’université de Ziguinchor ne peut pas fonctionner sans l’ouverture du restaurant. Une situation qui explique que la plupart des étudiants ont préféré rester chez eux au lieu de rejoindre un campus inhospitalier où ne cesse de régner l’effroyable diète imposée par un Coud incapable d’honorer ses engagements vis-à-vis du repreneur du restaurant, malgré la reprise des cours.
Abdoulaye Sarr, étudiant à l’université de Ziguinchor