Sénégal – Dakar et les autres régions en ébullition suite à la validation de la candidature de Wade

Un policier tué à Colobane (Dakar), d’après Walftv

Des scènes de violence se propagent presque sur l’ensemble du territoire. Une jeunesse plus que jamais déterminée à poursuivre le combat tient tête aux forces de l’ordre, contrairement à la débandade des leaders de l’opposition en fuite. Toutefois la situation est confuse car d’aucuns affirment que ces mêmes leaders qui se sont vite éclipsés étaient en « réunion de crise » au siège de la Raddho. Une chose est sûre : la déception a été grande parmi les jeunes présents à la place de l’Obélisque. Bref, l’opposition parle de « repli tactique » en abandonnant les jeunes gens qui ont passé toute la journée avec elle.
Par conséquent, la situation est tendue dans la capitale sénégalaise ! Mais, la jeunesse mobilisée par le M23 a décidé de résister aux brutalités des forces de l’ordre, au moment où les leaders de l’opposition ont pris leurs jambes à leur cou, sous prétexte de reculer pour mieux sauter, donnant ainsi raison à Abdoulaye Wade qui les a toujours qualifiés de lâches. En tout cas, seuls les jeunes révoltés  restent à la place de l’Obélisque en dénonçant à la fois la forfaiture du Conseil constitutionnel et la fuite des leaders du M23, dès les premiers coups de fouet assenés par des hommes en uniforme. Furieux, les jeunes manifestants n’ont cessé de scander : « honte aux leaders de l’opposition qui ont détalé comme des lapins !»
Partout à travers les artères de Dakar, de Thiès, de Mbour, Fatick et de Kaolack sont constatées des escarmouches.  Quant au président Wade, il a appelé à la « paix » en demandant au M23 d’ « accepter la démocratie », avant de formuler des vœux de prières pour la paix au Sénégal : « arrêtons les menaces et comportons-nous comme des citoyens ».

Diop Dame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *