RDC : Tshisekedi se considère président élu, veut prêter serment vendredi

L’opposant congolais Etienne Tshisekedi, battu à la présidentielle en RD Congo par le sortant Joseph Kabila selon les résultats officiels qu’il conteste, se considère toujours le président élu de la RDC et veut prêter serment vendredi, a-t-il déclaré dimanche.

Mis à jour à 17h44

« Je vais prêter serment vendredi prochain devant le peuple réuni au stade des martyrs à Kinshasa », a déclaré l’opposant en répétant qu’il se considérait toujours président élu de la RDC.

Depuis son domicile à Kinshasa, M. Tshisekedi, qui a eu 79 ans cette semaine, a d’abord fait une déclaration au peuple congolais avant de répondre à la presse.

« Je me suis considéré président élu de la République démocratique du Congo et c’est à ce titre que je m’adresse à vous ce soir en remerciant le peuple de la confiance qu’il n’a cessé de me témoigner », a-t-il dit.

Portant son éternelle casquette, M. Tshisekedi, chemise blanche, costume et cravate sombre, a fait sa déclaration assis à une table, le drapeau congolais hissé sur une hampe derrière lui.

Son directeur de cabinet, Albert Moleka, avait d’emblée donné le ton en lançant un sonore « Bienvenue à la présidence de la République » aux journalistes et aux dizaines de partisans réunis dans le jardin de la modeste villa de Tshisekedi.

Interrogé sur le climat actuel dans le pays, ce dernier a demandé aux Congolais de garder (leur) calme et (leur) sérénité (…) et de créer un climat de confiance dont les investissaurs ont besoin.

« Pas prêt à négocier »

« Je ne suis pas prêt à négocier avec (Daniel Ngoy) Mulunda (le président de la Commission électorale, Céni) ni avec (Joseph) Kabila« , a-t-il également déclaré, alors que l’un des candidats battus à la présidentielle du 28 novembre, l’opposant Vital Kamerhe, s’était dit prêt à un dialogue avec le président sortant.

La Cour suprême de justice a confirmé vendredi le résultat provisoire du scrutin à un tour donné par la Céni en proclamant la victoire de Joseph Kabila avec 48,95% des suffrages contre 32,33% à M. Tshisekedi.

Ce dernier avait rejeté les chiffres de la Céni et s’était alors autoproclamé président élu de la RDC.

Les scrutin a été entaché de multiples irrégularités dénoncées par des observateurs électoraux et des pays occidentaux.
Lire l’article sur Jeuneafrique.com : RDC : Tshisekedi se considère président élu, veut prêter serment vendredi | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

Source: jeuneafrique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *