RD Congo-Actualités: Situation tendue à Kinshasa

Le président sortant de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a été proclamé vainqueur de l'élection présidentielle vendredi 9 décembre.AFP/GWENN DUBORTHOMIEU

Le président sortant de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila AFP/GWENN DUBORTHOMIEU

Tension post electorale RD Congo – La CEEAC envisage d’envoyer une mission de bons offices à Kinshasa – La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) envisage d’envoyer à Kinshasa une mission politique pour prendre contact avec toutes les parties après la contestation par l’opposition des résultats provisoires de la présidentielle du 28 novembre dernier publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a annoncé à Brazzaville le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat. Les résultats provisoires de cette présidentielle donnent le président sortant, Joseph Kabila, vainqueur avec 48,95 pc des voix, mais son adversaire, Etienne Tshisekedi, a rejeté ce résultat et s’est proclamé ‘élu’.

La situation est tendue à Kinshasa depuis la publication de ces résultats provisoire par la CENI.

‘Après avoir envoyé une mission d’observation à cette élection, la CEEAC envisage d’envoyer une mission politique pour prendre contact avec toutes les parties’, a déclaré le ministre tchadien des Affaires étrangères, qui était porteur d’un message du président Idriss Déby Itno, président en exercice de la CEEAC, à son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso, un message qui portait également sur la situation en RDC.

‘La RDC est un pays membre de la CEEAC, elle est également membre de la SADC. Un processus électoral est en cours sur place, et je peux vous dire que nous sommes préoccupés’, a dit le ministre.

‘D’ores et déjà, le président en exercice de la CEEAC appelle à l’apaisement et à la retenue’, a indiqué Moussa Faki Mahamat.

‘Je pense que le président Sassou Nguesso, qui connaît bien les problèmes africains, est conscient de la situation dans ce pays et va donner des conseils utiles à la CEEAC pour voir ce qui peut être fait afin que la situation ne dégénère pas’, a-t-il ajouté.

La CEEAC regroupe 10 pays : Angola, Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République démocratique du Congo, Sao Tomé et Principe, Tchad.
Source: connectionivoirienne.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *