Qui gouverne la France ?

Le Figaro – Fondeur spécialiste des pièces métalliques de haute performance, Manoir Industries a passé fin septembre un accord avec le chinois Taihai afin de lui vendre deux de ses trois branches, opérant dans les domaines de la défense, du nucléaire et du transport. Une telle vente doit obtenir des autorisations administratives, en raison des liens de certains de ses produits avec la défense nationale, comme des gouvernails de sous-marin, ou le nucléaire. «Les autorités compétentes ont donné leur accord après quelques négociations, confie une source proche du dossier. Le problème est venu du ministère des Transports, qui a peut-être fait du zèle.» Manoir Industrie fabrique, dans son usine d’Outreau, des «cœurs de voie», destinés aux réseaux ferrés à grande vitesse. Ce produit est jugé stratégique par les acteurs français du rail, qui se sont opposés à un passage sous pavillon chinois.

Le ministère du Redressement productif n’a pas la même lecture, jugeant positive l’entrée d’un chinois argenté dans une société industrielle française. Ses équipes se sont mobilisées ces derniers jours pour trouver une solution, car le groupe chinois n’a accès à des financements que jusqu’au 31 décembre. (Source)

Manoir Industrie, fondeur spécialiste des pièces métalliques de haute performance, opère dans les domaines de la défense, du nucléaire et du transport. Malgré l’opposition des Ministères des Transports (en raison de produits stratégiques destinés aux réseaux ferrés à grande vitesse), de la Défense Nationale (Gouvernails de sous-marin), de l’Industrie (pièces du Nucléaire gênant Aréva), le Premier Ministre à donné son accord. Voilà une façon simple et discrète, pour les Chinois, de se brancher sur de la Technologie qui, jusqu’à présent, leur était fermée…

Source:liesi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *