Parution – Diaspora Camerounaise: En dehors de l’Etat, au sein de la nation 

2015-04-25-11-55-46-826877080L’idée du présent ouvrage est née de la volonté d’un groupe restreint d’intellectuels camerounais de faire des propositions nouvelles et originales pouvant influer sur la façon dont les décideurs camerounais perçoivent les problèmes et envisagent des solutions aux multiples défis de développement qui interpellent notre pays. Cette initiative, telle que conçue au départ, consistait à encourager la diaspora intellectuelle à se rendre au Cameroun pour de brefs séjours en vue de participer à des projets de coopération ou de donner, à titre bénévole, des conférences sur des thèmes variés répondant aux besoins spécifiques et ponctuels des étudiants de certaines universités et grandes écoles nationales. Qu’y a-t-il d’exceptionnel dans cette démarche ? N’est-il pas normal que la diaspora intellectuelle se livre à une telle réflexion et en rende compte par écrit ? Son rôle n’est-il pas de livrer son analyse et son appréciation du développement du Cameroun? L’élite intellectuelle de la diaspora – toute personne qui, du fait de sa position sociale, dispose d’une forme d’autorité et la met à profit pour persuader, proposer, débattre, permettre à l’esprit critique de s’émanciper des représentations sociales – ne se voit-elle pas contrainte de contribuer par la réflexion à la bonne marche de la nation camerounaise ? En outre, cette activité ne comporte-t-elle pas le type d’exercice intellectuel collectif pouvant jouer un rôle irremplaçable, en contribuant à créer les conditions sociales d’une production collective d’utopies réalistes?

Enfin, une réflexion sur les futurs possibles de sa nation ne procure-t-elle pas l’une des grandes satisfactions que recèle la vie d’un intellectuel, à savoir influencer ou tenter d’influencer l’opinion publique et ne pas produire des louanges par la soumission contreproductive au pouvoir lui-même en contrepartie d’une distribution de la rente, mais d’émettre des idées constructives, selon sa propre vision du monde, par un discours de vérité ? La diaspora inquiète, interroge et bouscule des habitudes bien ancrées à l’intérieur du pays qui malheureusement, confortent bien de monde. Aussi, son acceptation à part entière au sein d’une nation reste encore de l’ordre de l’imaginaire car elle représente une épée de Damoclès dans l’esprit de certains. Le message général que projette cet ouvrage est qu’au-delà des envois de fonds, la diaspora africaine peut aussi apporter au continent une vision, des idées, des valeurs, des modes de vie et des systèmes de référencement susceptibles de sortir l’Afrique de sa désuétude et de son sous-développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *