Nouvelle agression israélienne : Ghaza sous les bombes

Par Chérif Abdedaïm, le 25 décembre 2013

GazaDepuis mardi matin, l’aviation israélienne a mené plus de 12 raids sur Ghaza, apprend-on auprès d’un ami palestinien témoin de ces bombardements intensifs. « Une fille de 3 ans à trouvé la mort et 14 autres ont été blessés, don deux en état grave », souligne notre témoin.

Déjà sous blocus, la bande de Ghaza souffre le martyr quotidien avec un manque de carburant, d’électricité et surtout la fermeture des passages qui la relient à l’extérieur.

« Serait-ce le cadeau de Noël envoyé aux chrétiens ghazaoui ? », se demande notre interlocuteur. Dans ce sens, les Chrétiens de Ghaza, ont été interdits d’aller à Bethléem pour célébrer la Messe de Noël par ordre militaire israélien.

Pendant que le monde occidental mène ses valses diplomatiques en ce qui concerne les dossiers syrien et iranien, les Palestiniens souffrent dans un silence absolu face à l’impunité israélienne. Une situation mise à profit par Tel Aviv pour mener en toute quiétude ses agressions contre les civils Palestiniens.

« On ne sait pas encore comment les choses vont évoluer dans cette région en souffrance permanente, mais notre population est toujours confiante malgré toutes les menaces israéliennes. », ajoute notre source.

Gaza sans électricité, Gaza sans carburant, Gaza sans eau potable et Gaza sous les bombes de l’armée israélienne, continue d’exister, de résister et de persister, mais surtout continue d’espérer.

« Notre message est clair: malgré tous les bombardements israéliens, les Ghazaouis fêterons Noël ce soir et le nouvel an dans cinq jours. » conclut ce ghazaoui.

Chérif Abdedaïm

Source:cherif.eljazeir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *