Nos navires de guerre en Méditerranée, pour prévenir une guerre contre la Syrie

Le général russe à la retraite,  Leonid Ivashov a déclaré dans une interview avec la chaîne Russia Today , que  l’Occident n’ a pas le droit d’intervenir encore une fois dans les affaires internes d’un État souverain notamment la Syrie, soulignant qu’il soutient personnellement la position russe envers la Syrie, à savoir le refus de toute intervention militaire étrangère dans ce pays voire, le refus de la logique de l’ultimatum imposée par l’Occident à Damas !

Pour ce qui est de la présence des navires de guerre russes en Méditerranée, sachant que cette flotte se dirige vers le port syrien de Tartous, l’expert militaire  russe a déclaré que «cette présence est avant tout politique et aussi pacifique, car il n’est pas question de participer à la guerre, au contraire sa mission est d’éviter une guerre régionale, qui risque d’être déclencher par une agression contre la Syrie, puis contre l’Iran»!
Il a expliqué que « cette flotte militaire russe porte un message à Israël, à la communauté internationale, et surtout à la Turquie, qui a décidé de participer à une éventuelle aventure militaire».
A ce titre, l’expert militaire russe a critiqué  le gouvernement de M. Erdogan qui « est désormais dominé par les ploutocrates du monde et  les politiciens américains, regrettant pour la Turquie, son rôle d’outil pour déclencher une guerre régionale ».
L’expert a rappelé qu’ »Israël, qui possède des armes nucléaires, s’oppose à la possession par d’autres pays de ce type d’armes, comparant cette situation au nazisme et au fascisme »..
Et de conclure sur une note assez pessimiste : « les risques et les menaces qui nous attendent en cas où la situation continue ainsi, ne se limiteront pas au Moyen-Orient, ils pourront déclencher une  guerre mondiale aux conséquences catastrophiques, allant jusqu’à  menacer l’humanité. Et, toute opération militaire dans cette région priverait l’économie chinoise de pétrole, ainsi que l’Europe, voire la guerre pourrait arriver aux portes de la Russie ».
Le général a estimé qu’un tel projet de guerre, est en réalité  un projet pour sauver le dollar, et donc il s’agit d’un crime contre l’humanité.

Al Manar

Source: alterinfo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *