(Libre opinion) Genèse de l’Homme noir, Par A.-Christine Binlin-Dadié

Nombreux sont nos aînés, comme nos contemporains qui sont encore en somnolence.
Mais nous, la jeunesse d’aujourd’hui, sommes réveillés et bien debout.
Et avions une vision pour notre pays, notre continent.
Nous ne faisons ni partie des laquais des occidentaux, ni de ceux qui lèchent leurs bottes ;
Nous sommes une jeunesse fière qui se tient debout et qui refuse aujourd’hui les vivats, les applaudissements et les ‘‘akwabas’’ sans lucidité que nous offrions à la descente d’avion des présidents d’outre-mer, un accueil chaleureux qui frise la bêtise car nos présidents africains jamais ne sont reçus ainsi nulle part en occident.
Je me souviens de cela, lorsque j’étais au lycée et refusais un tel asservissement car décomplexée de l’homme occidental, je considérais cela comme une insulte à ma dignité.
« Bienvenu mon maître ! Avec des chants et des danses pour le maître blanc qui vient d’atterrir! »  Honte à l’Afrique.
L’homme noir n’a pas encore conscience de la valeur de sa peau : la mélanine qui l’habille !
Ne sachant pas qu’il est un roi qui a donné sa couronne à son majordome ! J’avais pitié pour tous ces gens qui attendaient sous le soleil juste pour applaudir un président d’outre-mer qui venait dans le pays.
Et encore aujourd’hui, nous constatons que ce genre de personne existe : les complexés que j’appelle les singes des occidentaux, mais nous qui refusons cela, savons ce que c’est que d’être un Noir à la peau d’ébène.
Nous avons une âme, une âme fière, une âme pleine de dignité même dans la pauvreté ;
Oui nous sommes une âme, nous sommes un peuple, nous sommes une culture, nous sommes une histoire.
Nous sommes le Sinaï d’où ont jailli les dix commandements de Dieu, nous sommes l’Éthiopie de la bible ;
Nous sommes l’Égypte et le Soudan raconté, nous sommes la Reine de Saba qui dans le cantique des cantiques a dit à son amoureux le Roi Salomon : « Je suis belle «et»  noire, fille de Jérusalem».
Saint-Jérôme au IVe  siècle de notre ère change la vérité en mensonge en cette phrase : « Je suis belle « mais » noire.» Premier mensonge de l’occident sur ce peuple d’un éclat brillant.
Écoutons la voix de notre âme, l’âme noire, le peuple lustré.
Nous sommes la genèse, la genèse de l’homme noir.
Lorsque Dieu nous pétrissait pour nous faire naître de ses mains expertes, sorti de ses mains, l’homme lustré.
Il mit en nous l’émotion et la raison pour discerner le bien du mal, il nous donna la raison pour juger et nous éclairer et l’émotion pour sentir et comprendre l’univers et les êtres qui nous entourent.
L’émotion est au cœur de notre être et nous apporte beaucoup lorsque la raison nous éclaire.
N’est-ce pas l’émotion qui a fait de tous ces grands hommes qui ont mis la nature à l’honneur des poètes reconnus de par le monde !
N’est ce pas l’émotion qui a fait naître ces grands peintres dont les tableaux ornent les musées ?
N’est ce pas le sentiment qui est à l’origine de la naissance du Christ ici bas ?
Et qui l’a conduit jusqu’a la croix ;
Nous ne pouvons être que raison parce que nous sommes aussi émotion donc humain.
Là où il n’y a plus d’émotion, il n’y a plus non plus de vie car la mort s’installe.
Est-ce seulement la raison qui a conduit le prolétariat de la France d’hier à la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 ou la raison était-elle accompagnée de l’émotion d’un peuple martyrisé, exploité et méprisé par un groupuscule ? L’émotion n’est pas « nègre » mais plutôt humaine et divine.
Lorsque l’émotion aura quitté notre être, la froideur, l’indifférence et l’insensibilité nous gouvernerons, alors les démons nous accueillerons dans leur royaume car nous aurions renié Dieu.
N’est ce pas l’émotion face aux splendeurs et aux richesses de notre continent qui a fait de l’Afrique d’hier un puzzle aujourd’hui ?
Qui par la génération nouvelle se doit de savoir, connaître et réécrire son histoire au regard désormais des historiens africains !
Oui nous avons pour devoir de réécrire notre histoire.
Ce que nous sommes dans la vérité et voulons être dans le respect.
Ils ont assez dit ce qu’ils voulaient dire de nous mais aujourd’hui, qu’est-ce que nous disons que nous sommes en tant que peuple ayant une histoire grandiose jusque dans les écritures saintes !
Pourrais-tu affirmer que la civilisation Nok, IIIe siècle après J-C au nord du Nigeria était gouvernée que par l’émotion !
Et l’empire Songhaï du Niger, le royaume du Mwenemutapa à l’ouest du Mozambique XVe et XVIIe siècle, l’empire Almohade 1068 au Maroc, la dynastie des pharaons d’Égypte, le royaume de Saba et d’Aksoum en Éthiopie. La création du syndicat agricole africain 1944 en Côte d’Ivoire, les indépendances en Afrique dès 1960, en Haïti, et ce vaillant et digne fils de l’Afrique : Cheikh Anta Diop (carbone 14) 1923-1986, était-il guidé par l’émotion dans ses recherches ou par la raison ?
Est-ce la raison ou seulement l’émotion qui anima Rosa Parks à Montgomery dans l’Alabama au sud des États-unis ?
Le déterminé Malcolm X, le sage Martin Luther King Jr  1929-1968, l’éclairé Jean-Jacques Dessalines, père de l’indépendance d’Haïti.
Alexander Mills grâce à qui l’ascenseur a vu le jour;
Richard Spikes inventeur du changement de vitesse, Jean Augustine, 1ere députée noire au parlement du Canada en 1993, John Brown l’abolitionniste réputé, pendaison 1859.
Dr Saint Firmin Monestine 1er noir élu maire d’une ville (Matawa) au Canada, Matthew Henson, explorateur noir, 1er homme à atteindre le pôle nord : 1909.
Historiens Africains, l’âme de l’Afrique doit être réécrite, une génération debout et éclairée réclame ce droit et vous pointe du doigt !
Dans les collèges d’Afrique, notre histoire a toujours été en dessous de l’histoire de l’occident. Aujourd’hui, la jeunesse africaine ne veut plus de ça.
Ça suffit !!! Frères et Soeurs.
Est-ce la raison ou l’émotion qui, face au génie de l’Éternel déployé dans la nature, a fait d’un groupe d’hommes des êtres assoiffés de biens matériels ?
Est-ce la raison ou l’émotion qui est à l’origine des mines anti-personnel, des armes de destruction massive, des pensées hégémoniques ?
Des massacres d’enfants et d’innocents ? De la pauvreté, du racisme, de l’apartheid qu’a connu l’Afrique du Sud ?
Pourquoi ce culte de la mort, pourquoi !
Et pourtant la raison est pensée, réflexion, l’émotion, sens et sensation, l’être humain, raison et émotion.
Est-ce la raison ou l’émotion qui a conduit la mémoire d’un continent dans des musées étrangers ?
Même les morts ne reposent pas en paix, ils les emmènent dans leurs musées… Quel sale esprit qu’est l’esprit occidental !
Est-ce la raison ou l’émotion qui  permet que deux hommes puissent se marier avec le droit d’adopter en plus !
Voilà la civilisation que l’occident nous offre et nous impose, une civilisation en décadence, en déclin.
L’Afrique ce n’est pas ça, nous avons une âme et cette âme : c’est l’âme noire. Crois-tu que les anges dans le ciel ne sont pas animés d’une vive émotion lorsqu’ils adorent et chante le Dieu de puissance qui habite l’univers ?
Et l’enfant sur les genoux de sa mère, et la mère qui allaite, celle qui accouche, l’homme face au déhanchement d’une belle dame, les amants dans leur lit, les pleurs des Hommes, n’est ce pas de l’émotion que naît la passion ?
Le potentiel du savoir et de la connaissance est à la grandeur de l’univers et non d’un peuple, d’une tribu ou d’une nation et encore moins d’un être;
Ainsi, lorsque l’émotion se meurt, la passion s’éteint et l’amour se dissipe pour laisser place aux pensées lucifériennes ;
L’émotion fait partie de l’essence divine car l’œuvre du créateur fut empreinte d’émotion et d’amour.
Aucun homme ne peut s’approprier la raison comme l’émotion, aucun…
La terre contribuera à faire rejaillir de ses profondeurs les reliques de notre histoire, elle en qui est conservée la mémoire d’un peuple victime de pensées assassines.
Un continent faisant 10 fois l’Europe, 4 fois les États-unis, 10 fois l’Inde, etc. sans oublier de mentionner qu’elle est la troisième puissance démographique et le plus riche en ressources naturelles.
Elle s’est engagée à former une élite composée de tous ses enfants d’ici et d’ailleurs pour réécrire notre histoire.
Elle salue son vaillant fils Cheikh Anta Diop et tous ses fils et filles qui par les négriers flottants sur les océans se sont retrouvés sur la terre des Amériques, ceux-là mêmes qui aujourd’hui s’appellent Africains Américains.
Toussaint Louverture a dit : « En me renversant on a abattu le tronc de l’arbre de la liberté des noirs mais il repoussera par ses racines parce qu’elles sont profondes et nombreuses.»
Dessalines a dit : « Que tous ceux qui veulent mourir en homme libre se rangent derrière moi et ceux qui veulent mourir en esclaves des blancs restent avec les Français.»
Un conseiller du Roi Shaka a dit : « Ils sont comme des singes chapardeurs, toujours prêt à voler et tu les traites comme des rois ! »

Adage : « Le roi peut perdre sa couronne mais il ne perd jamais sa démarche».

A.-Christine Binlin-Dadié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *