Les Congolais de l’étranger favorables au dialogue inclusif en RD Congo

Nous sommes un bon nombre de Congolais de l’étranger qui se demandent comment notre peuple peut faire face à l’agression dans la région du Kivu tout en étant divisé. Mais aussi comment peut-il résoudre la question de légitimité du pouvoir, occasionnée depuis les élections du 28 novembre 2011, et celle de la gouvernance de notre pays.

Nous sommes aussi nombreux à chercher, jours et nuits, des solutions et à préconiser de nouvelles approches pour mettre un terme aux problèmes qui hypothèquent l’avenir de la République Démocratique du Congo ; certains sont même prêts, pour y parvenir, à pactiser avec le diable. Nombreux sont aussi les initiatives des partenaires occasionnels, ou traditionnels, qui s’interrogent souvent sur les différentes voies pouvant accompagner le Congo vers un réel changement. Même si l’équation de notre Congo semble avoir plusieurs inconnus, nous croyons fermement que nous-mêmes, Congolais, sommes la clef de nos solutions.

Nous devons donc nous transcender. Tout en continuant de critiquer, de combattre, de nous opposer, de dénoncer, de faire du lobbying, nous devons avant tout sauvegarder l’intégrité du territoire national et résoudre la crise politique qui sévit dans le pays. C’est un devoir patriotique à toute personne qui a ce territoire pour mère patrie. Et, dans cette implication, Tous les Congolais ont les mêmes devoirs et bénéficient des mêmes droits.

Comme le président Kabila a proposé une concertation dans le cadre de ce qu’il a appelé un dialogue inter-congolais, nous avons l’obligation et le devoir de le prendre aux mots. Ainsi devons-nous accepter sa proposition, avec pour seul objectif la mise en place des structures étatiques fortes qui banniront pour très longtemps les injustices internes et éloigneront à jamais les menaces extérieures. Pour ne pas continuer à nous plaindre, comme c’est souvent le cas, c’est un impérieux devoir de ne pas briller à ce dialogue inclusif. Nous ne devons en aucun cas laisser le champ libre à ceux qui, comme toujours, se soucient davantage de leurs intérêts personnels au détriment du bien-être de nos parents et de nos compatriotes.

Notre souhait, c’est que les Congolais de l’étranger adoptent une position commune par rapport aux objectifs à atteindre, s’agissant de leurs revendications, et mettent également leur expertise au profit de la bonne gouvernance. Raison pour laquelle nous organisons très prochainement une rencontre à Paris pour que tous ceux qui sont intéressés par notre démarche puissent se retrouver – l’objectif étant de parler d’une seule voix. Tout Congolais de la diaspora, qui croit que notre voix doit peser fortement partout où l’on débat de la problématique congolaise, est prié de prendre contact avec nous.

Contacts :
– Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Tél. : 0033612066872 – E-mail : unionducongo@gmail.com

– Augustin Mukamba
Tél. : 0041762488700 – E-mail : auguymu@yahoo.fr

– Herman Nzeza Malungidi
Tél. : 00447404915450 – E-mail : nzeza@yahoo.com

Nous rejoindre sur Facebook : https://www.facebook.com/events/437144639698850


Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo (RDPC)
Liberté, Égalité, Sécurité et Prospérité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *