Le viol de l`Afrique

Il y a 50 ans, beaucoup de pays africains ont obtenu leur indépendance. Certains parlent aujourd`hui de la recolonisation de l`Afrique mais dans les faits la colonisation n`a jamais cessé.

Des coups d’États aux coups électoraux
Maintenant l`Occident ne se contente plus de fomenter des coups d`État militaires mais aussi de coups d`État électoraux, comme récemment en Côte d`Ivoire. On a reproché au Président Gbagbo de s`accrocher au pouvoir, d`aller de report en report pour la tenue des élections, mais l`ONU avait pour mandat de désarmer les rebelles du Nord avant la tenue du scrutin, non seulement l`ONU ne les a pas désarmés mais elle les a soutenus par le biais des États-Unis et en particulier de la France pour se débarrasser de Gbagbo afin d`installer leur candidat Ouattara, un burkinabé, dont la femme, blanche, a déclaré: « Même s`il doit y avoir 100,000 morts nous prendrons le pouvoir ».

Selon la constitution ivoirienne, lors des élections, la Commission électorale indépendante (CEI ) doit fournir des résultats « provisoires » dans les 72 heures suivant le scrutin mais seul le Conseil constitutionnel, instance suprême, est habileté à proclamer les résultats définitifs. La CEI n`ayant put fournir des résultats à l`intérieur des délais prescrits était donc hors jeu. Mais voilà que les ambassadeurs des États-Unis et de la France emmènent le président de la CEI au quartier général de Ouattara, en violation de la loi, pour proclamer ce dernier vainqueur des élections avec 54% des voix. Si aux dernières élections en France, le représentant de la Commission électorale indépendante s`était rendu au QG de Ségolène Royal après l`expiration de son mandat pour la proclamer vainqueur sans la présence de représentants des deux candidats comme la loi l`exige, quelle aurait été la réaction? C`est pourtant ce qui s`est passé en Côte d`Ivoire. C`est clair qu`il y a eu exactions et fraudes massives dans le Nord, fief des rebelles de Ouattara. Les procès verbaux ont démontré que dans plusieurs bureaux de vote il y avait plus de votants que d`inscrits sur les listes électorales et que même dans certains bureaux Ouattara a obtenu 100% des voix alors que Gbagbo y avait au moins deux représentants.

Le Conseil constitutionnel ayant annulé les procès verbaux frauduleux a reconnu          Laurent Gbagbo vainqueur mais l`occident ne l`entendait pas ainsi, il faut se débarrasser de Gbagbo à tout prix. Ayant comme argument les résultats falsifiés de la CEI, l`ONU par le biais de la France a décidé d`attaquer le pouvoir reconnu par la constitution allant jusqu`à bombarder le palais présidentiel, donc de violer la souveraineté du pays à l`encontre de sa propre charte. L`ONU qui en principe doit maintenir la paix outrepasse son mandat pour devenir agresseur en fournissant armes, personnel et logistique aux rebelles dans le but bien précis d`installer le pantin Ouattara pour mieux servir les intérêts de l`Occident c`est-à-dire de s`approprier les nombreuses ressources du pays.

Gbagbo est un nationaliste qui dérangeait
Gbagbo, à qui l`ont doit le multipartisme en Côte d`Ivoire, pour dénouer la crise post-électorale a demandé le recomptage des voix, exercice on ne peut plus démocratique, mais l`ONU, la France et les Ouattaristes ont refusés sachant très bien que cela leur aurait été défavorable. Le président Gbagbo est un nationaliste qui se tenait debout, faisant passer les intérêts de son pays avant ceux des pilleurs de ressources, c`est ce qui dérangeait. Il aura payé un lourd tribut. Aujourd`hui, les pro-Gbagbo sont une majorité muselée. Il n`est pas prudent de s`afficher en tant que tel, les forces de Ouattara continuent leurs « intimidations ». Si la vraie justice existait Gbagbo ne serait pas à la CPI, mais dénoncer, se mobiliser, s`insurger en masse peut faire un poids dans la balance.

Libye,
TRAITÉ DE L`ATLANTIQUE NORD  (OTAN) Article 1 :

Les parties s`engagent, ainsi qu`il est stipulé dans la Charte des Nations Unies, à régler par des moyens pacifiques tous différends internationaux dans lesquels elles pourraient être impliquées, de telle manière que la paix et la sécurité internationale, ainsi que la justice, ne soient pas mis en danger, et à s`abstenir dans leurs relations internationales de recourir à la menace ou à l`emploi de la force de toute manière incompatible avec le but des Nations Unies.

L`OTAN, comme l’ONU, devient agresseur
Comme l`ONU, L`OTAN ne respecte pas son mandat et devient agresseur. Contrairement à ce qui s`est passé en Tunisie et en Égypte, en Libye ce n`est pas un soulèvement populaire qui a eu raison du chef de l`État mais une agression de l`extérieur. Le printemps arabe était pour les occidentaux une occasion rêvée pour renverser le régime. Ils ont donc fourni armes, personnel et logistique pour, selon Sarkozy, « libérer le peuple libyen » mais le Conseil National de Transition (CNT), nouveau pouvoir, a promis à la France 35% du pétrole libyen pour les remercier. C`est ça l`intérêt premier, le peuple libyen ils en ont rien à foutre, ils en ont tué des milliers.

Sous la « dictature sanguinaire » de Kadhafi, son peuple bénéficiait d`éducation et de soins de santé gratuits et de grande qualité, l`électricité gratuite, le litre d`essence à 0.14¢ le litre, tous les prêts sans intérêt, les nouveaux mariés recevaient l`équivalent de 50,000$ pour l`acquisition d`une maison, la Libye n`a aucune dette, et j`en passe. Quel pays occidental peut se targuer d`avoir de telles mesures. Contrairement à ce que l`on veut nous faire croire, Kadhafi avait sans doute l`appui de la majorité de la population. Le 1er juillet dernier, une manifestation monstre de plus de 1 million et demi de libyens sur la place verte à Tripoli s`est déroulée en soutien à Kadhafi, contre l`agression de l`OTAN mais, quels médias occidentaux ont rapporté ce fait ou diffusé des images de ce qui se paissait vraiment. La manipulation de l`information est une arme très efficace pour les occidentaux, mais maintenant avec internet nous pouvons avoir un certain discernement pour corroborer ou infirmer ces informations.

Médias mensonges

L`intervention massive et brutale des américains au Vietnam était justifiée par l`attaque de 2 torpilleurs vietcong contre un destroyer américain. Les États-Unis ont reconnu plusieurs années plus tard que cela n`était jamais arrivé. Prétexte pour envahir l`Irak, Saddam Hussein possède des armes de destruction massive comme l`a démontré le très crédible secrétaire d`État américain Collin Powell devant le Conseil de sécurité de l`ONU…, FAUX !

En Côte d`Ivoire, lors du dernier scrutin, la chaîne française France 24 a dévoilé des résultats proclamant Ouattara vainqueur avant même qu`un seul média ivoirien ne se prononce. La BBC a diffusé des images d`une manifestation à Benghazi où les manifestants anti-Kadahfi brandissaient des drapeaux… de l`Inde, donc récupération d`images d`archives, donc mensonge, mais la majeure partie des gens gobent ces informations et ainsi on façonne l`opinion publique. On prétend que les interventions de l`ONU et de l`OTAN avaient le soutien de la « communauté internationale » mais ce que l`ont ne dit pas c`est que la Chine, la Russie, l`Inde, le Brésil, l`Afrique du Sud, pour ne nommer que ceux là, qui représentent à eux seuls plus du tiers de la population mondiale se sont opposés à ces interventions, donc il serait plus approprié de parler de « communauté occidentale ».

Nouvel ordre mondial, orienté par les ressources
AFRIQUE, continent le plus riche en ressources, peuples les plus pauvres, il y a quelque chose qui cloche. Le chocolat belge, il est belge mais le cacao provient de Côte d`Ivoire, premier producteur mondial. La magnifique montre suisse, en or, sertie de diamants, la montre est suisse mais l`or, les diamants, les alliages avec lesquels sont fait  son mécanisme proviennent d`où et quelle est la rétribution pour ceux qui l`ont extrait de « leur » sol? Le coltan, indispensable à la fabrication des indispensables téléphones cellulaires, et bien 70% des réserves mondiales se trouvent dans la seule province du Kivu en République Démocratique du Congo. Le golf de Guinée sur lequel donne la Côte d`Ivoire renferme de grandes quantités de pétrole non encore exploité, Obama, Sarkozy et «Compagnies» en sont bien conscients. Ouattara ayant une dette envers eux va leurs faciliter la tâche pour installer leur nouvel ordre mondial dans la région.

CPI ou CPOA (Cour Pénale Occidentale pour les Africains) ?
La Cour Pénale International (CPI), succursale de l`hégémonie américano-européenne, a depuis 2003, fait comparaître devant ses juges des responsables de 7 pays, à savoir, la République Démocratique du Gongo, l`Ouganda, la République Centrafricaine, le Soudan, le Kenya, la Libye et maintenant la Côte d`Ivoire, tous des pays africains. Peut-être serait-il préférable alors de parler, non pas de CPI mais de CPOA, Cour Pénale Occidentale pour les Africains. L`impunité prévaut pour des centaines de milliers de victimes de Bush en Irak et en Afghanistan et des dizaines de milliers d`Obama, Sarkozy, Cameron et Harper en Libye sur la base de mensonges pour des intérêts et on transfert le Président Gbagbo à la CPI, c`est de la bêtise humaine de haut niveau. Qu`un responsable de crimes de guerre et de crimes contre l`humanité puisse faire inculper son adversaire pour ces mêmes crimes devant la Cour Internationale, parce ce qu`il est du «  bon côté », c`est d`une aberration consommée. Il aurait mieux valu pour la CPI que Gbagbo meurt sous les bombes françaises car le déroulement de son procès devrait nous en dire long sur la crédibilité de cette CPI, comme il était préférable d`éliminer Kadhafi que de le traduire devant la justice occidentale car il aurait sans doute pu révéler des choses compromettantes pour certains. Lorsqu`un dirigeant ne fait pas leur affaire on l`affuble de qualificatifs très accrocheurs pour l`opinion publique, despote, dictateur…Mais qui, en 1973 a éliminé le démocratiquement élu Salvador Allende du Chili pour le remplacer par un vrai dictateur, le sympathique Pinochet, beaucoup plus enclin à servir leurs intérêts.

L`Union Africaine est-elle pour l’unité de l’Afrique ?
L`AFRIQUE AUX AFRICAINS, vœu pieux? A long terme peut-être pas. Quand ce sera l`africain qui installera ses dirigeants et non l`étranger. Quand l`Union Africaine sera vraiment une Union Africaine, quand les chefs d`États cesseront d`être à la solde des puissants de ce monde au détriment de leurs peuples, quand on mettra l`emphase sur l`unité plutôt que sur des guerres fratricides pour les intérêts d`une minorité, quand on pourra traduire en justice des Ouattara, Compaoré, Bongo… à la place de Gbagbo. Alors peut-être.

L`histoire nous démontre que le blanc est très doué pour s`approprier ce qui ne lui appartient pas. Demandez non seulement aux africains mais aux autochtones d`Amérique du Nord, d`Amérique du Sud, d`Océanie….

Je suggère de visionner le documentaire FRANÇAFRIQUE de Patrick Benquet disponible sur internet et de lire et d`écouter ce qu`a à dire sur YouTube Mme Aminata Traoré, altermondialiste et ancienne ministre de la culture du Mali. Je conclurai d`ailleurs en citant cette dernière.

« L`art de vaincre sans avoir raison est le propre de l`occident ».

Claude Barbeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *