LE RÊVE LITANIQUEMENT ENCHANTE DU PERE DE LA NATION SUR LA JEUNESSE CONGOLAISE : ABBE FULBERT YOULOU

LE RÊVE LITANIQUEMENT ENCHANTE DU PERE DE LA NATION SUR LA JEUNESSE CONGOLAISE : ABBE FULBERT YOULOU

Jeunesse Congolaise, vous voilà mis devant un fait accompli,

Et devant ce fait il n’est plus possible de tergiverser,

… le pays s’est engagé sur une mauvaise piste,

et l’on se demande quelle en sera l’issue.

C’est la misère, c’est le désordre

qui s’est d’ailleurs déjà installé,

c’est l’anarchie qui règne actuellement,

c’est le manque d’autorité

Tout cela ne préoccupe nullement

 ce TRAÎTRE DE LA NATION.

Jeunesse Congolaise, dans tous les pays, la jeunesse

 se met avant tout au service du peuple.

C’est-à-dire qu’il doit être exclu qu’elle devienne

 l’instrument servile et aveugle

des ambitions personnelles d’un homme

ou d’un groupe d’hommes ;

d’un groupe d’hommes uniquement

animés d’intentions macabres.

Voulez-vous savoir toute la vérité ?

Voilà le régime abhorré…qui se maintient

 au pouvoir par la terreur et par les assassinats.

Jeunesse Congolaise, personne ne met en doute votre bonne foi ;

Personne n’a le droit de douter de votre dévouement

et des bonnes intentions qui vous animent.

Vous vous trouvez devant une situation nouvelle

qui est suscitée par un ensemble de problèmes nouveaux.

Pour chacun de vous, il doit s’agir que vous êtes Citoyens Congolais

avant tout et que chacun de vous doit se poser la question de savoir

Quelle contribution il peut apporter au salut du Congo.

Nous voulons dire que chacun de vous doit se sentir mobilisé

pour la meilleure des causes, le salut national.

L’équipe gouvernementale, aujourd’hui en place, exploite

la jeunesse à des fins personnelles.

…Les intentions des responsables congolais n’échappent à personne.

C’est si vrai que certains d’entre eux veulent déjà fuir.

Ils veulent fuir pour éviter le châtiment du peuple.

Nous avons dit : à chacun son tour.

Nous avons insinué que celui qui se sert de l’épée

périra par l’épée,

car le verdict du peuple est parfois sans équivoque

et sans miséricorde.

Pourquoi ont-ils l’intention de fuir ?

C’est parce qu’ils ont la conscience lourde…

Jeunesse Congolaise, il est un fait qui ne peut longtemps

demeurer dans l’ombre.

C’est une vérité que personne n’ignore…

Tout le monde émet le vœu que

notre jeunesse soit juste et honnête.

Car encore une fois, des pauvres

chargés de mission croupissent

et meurent en prison.

Quels crimes ont-ils commis ?

Jeunesse Congolaise, il vous appartient de demander…

de vous tenir informés des chefs d’accusation articulés

contre ces braves Congolais, nos frères.

Jeunesse Congolaise, il vous revient de tenir compte plus que jamais

de la situation politique de l’heure.

Et cette situation doit être minutieusement analysée.

C’est votre rôle. C’est urgent. C’est d’autant plus urgent

qu’il est urgent d’empêcher ce qui doit être empêché.

Cette analyse doit se faire sans passion et sans parti pris.

Cette analyse doit être objective.

Jeunesse Congolaise, votre devoir est simple.

Le plus simple doit être de ne pas vous laisser remorquer

par une équipe d’hommes criminels,

par une équipe d’hommes qui se contentaient d’observer le mutisme

le plus absolu à une époque difficile de l’histoire de notre pays,

alors que ce même pays avait besoin de toutes les bonnes volontés

pour le libérer du colonialisme.

Jeunesse Congolaise…La situation générale se dégrade de jour en jour,

l’étiage économique a baissé, le nombre des chômeurs s’est accru.

Que se passe-t-il encore ? Dans son ensemble, le pays régresse,

la haine des uns contre les autres ayant repris le dessus.

Réfléchissons.

Le courage doit caractériser une jeunesse désintéressée

et consciente, respectueuse

des valeurs fondamentales du pays.

Peuple Congolais, soldats, gendarmes, agents de police, jeunesse,

conjuguons tous nos efforts, faisons tout ce qui est en notre pouvoir

pour sauver notre pays qui est entrain de se perdre, s’il ne l’est déjà.

 ( Abbé F.Y in « J’accuse la Chine » La Table Ronde 1966 P.204-207)

Rudy MBEMBA-Dya-Bô-BENAZO-MBANZULU

( alias TAATA N’DWENGA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *