Le football togolais endeuillé

Au moins six personnes dont des joueurs de football, ont trouvé la mort dans un accident de la route survenu samedi, à 160 km au nord de Lomé, la capitale.

Plusieurs autres personnes ont été blessées.

L’incident s’est produit non loin d’Atakpamé quand le bus qui les transportait s’est renversé dans un ravin avant de prendre feu.

Les personnes à bord – des joueurs et des membres de l’équipe technique de l’Etoile filante – se rendaient de Lomé à Sokodé dans le cadre de la cinquième journée du championnat national de football.

Les images diffusées par la télévision nationale togolaise, montrent la carcasse du véhicule calcinée par les flammes.

Série noire

Ce drame n’est pas le premier dans l’histoire du football togolais.

En 2010, deux membres de l’équipe nationale, les Eperviers, et leur chauffeur angolais avaient trouvé la mort dans une attaque menée par des rebelles cabindais, en Angola lors de la Coupe d’Afrique des Nations.

En juin 2007, une vingtaine de personnes, dont le ministre togolais de la Jeunesse et des sports, Richard Attipoe ont été tuées dans un accident d’hélicoptère, en Sierra Leone.

Les victimes avaient assisté au match Sierra Leone-Togo, comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN, Ghana 2008).

Source: bbc.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *