Le chapeau du magicien

Faux débat autour du Halal, « musulmans d’apparence », volonté de rayer les accords d’Evian de l’histoire de la France, affaire Merah et récemment la chasse aux sorcières « islamistes ». Vous ne trouvez pas que c’est trop pour cet « illuminé » des coups fourrés qui, pour reprendre une expression d’un confrère, est aux abois ?

A ce propos, après l’arrestation de près de 17 islamistes vendredi dernier, Sarkozy à assuré que cette opération faisait partie d’une action de « long terme ». Alors là, il a dribblé toute la défense politique française et surtout ces concurrents de tous bords. Ou le bonhomme est « visionnaire », ou il compte jouer la carte d’une éventuelle fraude pour décrocher le jack pot pour les cinq prochaines années. Et oui, la logique veut qu’il achève, d’abord, ce nouveau plan, ce qui prendrait sans exagérations des années à l’image des « projets » américains en Irak et en Afghanistan. Ainsi, à trois semaines du jour « J », la Sarkomagie a encore frappé. Le magicien semble avoir plus d’un tour dans son sac. Ce qui n’est pas le cas de ces rivaux aux présidentielles qui n’ont pas hésité à le fustiger pour sa non loyauté. Le FN, par le biais de son SG, a qualifié cette action « d’opération électoraliste ». Même son de cloche chez Mélenchon. Jean-Pierre Chevènement qui n’a pas également apprécié cette nouvelle « blague » sarkozienne parle d’instrumentalisation.

Apparemment, le chapeau sarkosien semble contenir plusieurs tours de magie. C’est ce qui ressort des annonces répétées par les portes paroles de Sarkozy et relayées par ses services de presse. La dernière, dit-on, est que Sarkozy veut pimenter l’annonce prochaine de son programme en avançant une proposition « décoiffante ». Ainsi, cette dernière mesure de choc avec l’affaire Merah et la chasse aux islamistes feraient-elles partie de ces propositions « décoiffantes » ?

Justement, parmi les « spectateurs » qui assistent à ce show sarkozien, il y a ceux qui ont vite deviné l’astuce sarkomagique. Même dans l’affaire Merah, ils ont compris le jeu : « La seule chance pour Sarkozy de remporter cette élection réside dans un événement exogène à la campagne, un événement international, exceptionnel ou traumatisant », avait déjà annoncé Christophe Barbier, le patron de l’Express. « Seul un cataclysme capable de fédérer les Français autour de son président peut offrir une chance de réélection à Sarkozy » a-t-il ajouté lors de l’émission « C dans l’air ».

« Un false flag, un attentat sous fausse bannière destiné à renverser l’opinion en pleine élection présidentielle, est-il possible dans notre pays ? », s’interroge un français. Un doute qui ne fait que s’accentuer au vue des pires turpitudes auxquelles s’est livré Sarkozy lors de sa mandature. « Pas de coïncidences en période électorale », ajoute-t-on.

Un président en agonie ? En sursis ? Si jamais, il rate le train pour l’Elysée, et conformément aux vrais tours des socialistes,, cette fois-ci, le magicien qui aura donc épuisé tous ses tours, risquent les foudres de la justice et la perte de l’immunité présidentielle.

Chérif Abdedaïm

Source:cherif.dailybarid.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *