L’Australie conduit une guerre secrète en Afrique (VIDEO)

Le gouvernement travailliste australien de Julia Gillard a déployé depuis un an des troupes spéciales qui ont agi sans uniforme notamment au Zwimbabwe, au Nigeria et au Kenya, révèle le quotidien social-démocrate The Age [1]

C’est la première fois que l’Australie coordonne des actions secrètes en temps de paix de ses services de renseignement avec une unité militaire. Cette évolution suit celle des États-Unis qui font désormais travailler ensemble la CIA et le Commandement des opérations spéciales dans des États avec lesquels ils ont officiellement des relations pacifiques.

L’Australie avait assisté les États-Unis durant l’attaque de l’Irak, en 2003, et les SAS avaient été les premières troupes étrangères à entrer au sol, pour fixer les cibles des bombardements.

Selon les quotidien, les SAS australiens du 4ème escadron auraient reçu en Afrique principalement des missions de repérage et d’exfiltration de ressortissants australiens victimes de groupes terroristes.

Il se pourrait qu’en réalité, les forces australiennes servent d’appui à des opérations secrètes de la guerre US au terrorisme, incluant des assassinats ciblés.

Le statut de ces combattants est incertain aussi bien au regard du droit australien que du droit international.

[1] « Secret SAS Squadron send to spy in Africa », par Rafael Epstein et Dylan Welch, The Age, 12 mars 2012.

Source: voltairenet.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *