L’Afrique du Sud prend la présidence, le Togo et le Maroc font leur entrée

Le Conseil de sécurité des Nations Unies - © RIA Novosti

L’Afrique du Sud préside depuis le 1er janvier le Conseil de sécurité (Cs) des Nations Unies jusqu’à la fin de janvier 2012, a annoncé l’Onu dans un communiqué. Dans le même temps, cinq pays, membres non permanents du Cs, ont commencé leur mandat de deux ans à partir du 1er janvier.
« La présidence tournante du Conseil de sécurité est assumée par un pays membre du Conseil de sécurité pour une période d’un mois, selon l’ordre alphabétique anglais des noms des pays », rappelle l’organisation.
En tant que présidente du Conseil de sécurité, l’Afrique du Sud pourra notamment promouvoir la coopération entre l’ONU et l’Union africaine.
Après une année 2011 marquée par les hésitations de Pretoria sur la crise en Côte d’Ivoire et par le revirement sur la crise libyenne, les Sud-Africains promettent de mettre les relations entre les Nations unies et l’Union africaine au cœur de leur agenda.

Notons que le pays qui préside le Conseil de sécurité est chargé d’organiser les rencontres et les réunions de cet organe de l’ONU et de coordonner ses travaux.
Par ailleurs, les cinq pays – l’Azerbaïdjan, le Guatemala, le Maroc, le Pakistan et le Togo -, élus par l’Assemblée générale de l’ONU en octobre 2011, ont commencé lundi leur mandat de deux ans, alors que le Liban, le Nigeria, le Gabon, la Bosnie et le Brésil ont vu leur mandat expirer dimanche 31 décembre 2011.
Le Conseil de sécurité, l’organe le plus puissant de l’ONU, compte au total 15 membres, dont cinq membres permanents : Chine, France, Grande-Bretagne, États-Unis et Russie – et 10 membres non permanents, élus par l’Assemblée générale de l’ONU pour un mandat de deux ans.

Source: www.afriscoop.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *