La ‘prophétie’ de Joseph de Maistre sur le devenir des nations

Le comte Joseph de Maistre

Joseph de Maistre (1753-1851), qui avait été franc-maçon mais qui sortira de la Maçonnerie, avait écrit à son ami le vicomte de Bonald :

« Jusqu’à présent les nations ont été tuées par conquête, c’est-à-dire par voie de pénétration ; mais il se présente ici une grande question : une nation peut-elle mourir sur son propre sol, sans transplantation, ni pénétration, uniquement par voie de putréfaction, en laissant parvenir la corruption jusqu’au point central et jusqu’aux principes originaux et constitutifs qui font ce qu’elle est ? »

Que dirait de Maistre aujourd’hui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *