La presse algérienne réplique au bras d’honneur de Gérard Longuet

La presse algérienne parue samedi a multiplié les commentaires pour dénoncer le bras d’honneur de l’ex-ministre français de la Défense, Gérard Longuet, lancé mercredi dernier en guise de réponse à une demande de repentance française envers l’Algérie.

Le quotidien « Algérie News » a publié à la Une de ses éditions francophone et arabophone la photo du président du Front national de la justice sociale (FNJS, 3 sièges au parlement) et de la Coordination nationale des enfants de Chouhada (Martyrs, CNEC), Khaled Bounedjma, renvoyant un bras d’honneur à M. Longuet avec pour légende : « voilà pour ta gueule, Longuet ! « . M. Bounedjma précise : « Mon geste s’adresse à l’ex-ministre de la Défense et non pas au peuple français ».

A travers ce geste obscène, le journal El Watan a estimé que  » la droite veut polluer la visite de Hollande ». Même son de cloche pour Le quotidien d’Oran qui accuse Gérard Longuet de tenter de  » bizuter » la visite d’Etat de François Hollande à Alger, annoncée pour décembre prochain.

Le journal public El Moudjahid, réputé pour sa retenue, est sorti lui aussi de son mutisme. Il qualifie de « cervelet sans mémoire, corps sans domiciliation historique qui persiste à s’habiller dans les guenilles d’une arrogance coloniale ».

L’ancien ministre de la Défense Khaled Nezzar, cité par Le Temps d’Algérie, a déclaré que « Gérard Longuet a prouvé qu’il est un voyou ».

Le quotidien arabophone et populaire Echorouk, a évoqué de son côté un « geste abominable, inhumain » et un acte « irresponsable ».

Invité de l’émission « Preuves par 3″ diffusée mardi dernier sur la chaîne française Public Sénat, M. Longuet a fait un bras d’honneur pendant le générique de fin, ignorant visiblement qu’il était toujours filmé. Un geste en réaction à la déclaration du ministre algérien des Moudjahidine (Anciens combattants), Mohamed Cherif Abbas, qui réclame « une reconnaissance franche des crimes perpétrés (..) par le colonialisme français », dans une interview publiée plus tôt dans la journée de mardi par l’APS.

Cette polémique intervient à l’occasion de la célébration jeudi en Algérie du 58e anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er novembre 1954 contre l’occupation française et de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du pays, dont le coup d’envoi des festivités avait été donné le 5 juillet dernier.

Gérard Longuet était ministre de la Défense et des Anciens combattants de février 2011 à mai 2012 (sous la présidence de Nicolas Sarkozy) et actuellement sénateur UMP (Union pour un mouvement populaire, droite) de la Meuse (est de la France).

 Agence xinhua  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *