La diaspora africaine a rendez-vous à Abidjan

La diaspora africaine se donne rendez-vous à Abidjan, du 5 au 7 décembre 2012. Objectif : prendre part au développement économique de l’Afrique.

La diaspora africaine se mobilise. En février dernier, s’est tenu à Paris un séminaire de présentation de l’étude commandée par la BAD et réalisée par Épargne sans frontières sur le thème : « Réduire les coûts des transferts d’argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement économique en Afrique ». En mai dernier, le premier sommet mondial de la diaspora africaine a eu lieu à Johannesburg en Afrique du Sud, sous l’égide de l’Union Africaine (UA).

Le prochain rendez-vous de la diaspora aura lieu à Abidjan en décembre (du 5 au 7), avec pour mission de se pencher sur son rôle dans le développement économique du continent.

Transferts de fonds             

Les flux financiers de la diaspora africaine pourraient représenter une source de revenu pour le financement du développement économique et social en Afrique, aux côtés des deux principales sources traditionnelles que sont l’aide publique au développement (APD) qui se tarit – les pays européens étant notamment priés de faire eux-mêmes des économies – et les Investissements directs étrangers (IDE), concentrés sur certains pays et quelques secteurs.

Les participants débâteront des mécanismes de mobilisation de l’épargne. Les banques proposent déjà de nombreux produits dans le domaine de l’immobilier. En revanche, elles semblent un peu plus à court d’idées lorsqu’il s’agit de proposer des produits pour le financement des entreprises. Des dispositifs d’accompagnement financiers et non financiers pour les membres de la diaspora africaine, porteurs de projets de création de PME sont encore à explorer.

« Un Comité préparatoire indépendant, constitué d’experts volontaires, venant de tous horizons, est déjà à pied d’œuvre », précisent les autorités ivoiriennes.

Sylvie RANTRUA

Source: www.mtm-news.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *