La Chine a mis en garde contre les mouvements militaires américains, en Asie

A la suite des propos d’Obama, déclarant renforcer la présence militaire de son pays, en Asie, la Chine a mis en garde contre cette prise de position martiale des États-Unis. Par ailleurs, Xinhua et les médias chinois, qui reflètent les points de vue des dirigeants de ce pays, ont critiqué la nouvelle stratégie américaine, consistant à renforcer la présence militaire des États-Unis, en Asie. Les médias chinois ont écrit que l’armée américaine n’a d’autre mission, en Asie, que de créer des tensions.

La Maison Blanche avait, auparavant, déclaré réduire ses budgets militaires, sur 10 ans, de 40 %, mais qu’elle renforcerait sa présence militaire, en Asie-Pacifique. Le plus choquant, dans cette affaire, c’est qu’Obama avait, récemment, affirmé que Washington poursuivra sa suprématie militaire dans le monde. La question qui se pose, à présent, à la Maison Blanche, c’est de savoir quel rôle jouera, dans l’avenir, la Chine, sur l’échiquier mondial. De l’avis de certains analystes, ces deux pays sont condamnés à se regarder en chiens de faïence. Certains Américains disent même que les attentes politique et défensive de la Chine grandiront au fur et à mesure que sa puissance économique et militaire s’accroîtra.

Or, dans un tel contexte, ce serait, maintenant, au tour de la Chine de chercher à établir son Ordre mondial. La Chine a fabriqué un missile antinavire qui met en péril la suprématie militaire des États-Unis, a annoncé, implicitement, le commandant en chef des forces militaires américaines, dans l’océan Pacifique. Du point de vue des Républicains, la République Populaire de Chine constitue un problème d’ordre stratégique. Ce qui est inquiétant pour les Américains, c’est moins le fait que la Chine dispose d’une bombe atomique, mais qu’elle envisage plutôt d’invalider leur suprématie dans le monde. Par conséquent, pour faire face à une telle menace, les Américains, en optant pour des politiques hostiles et une stratégie militaire expansionniste, cherchent à retourner en Asie et dans l’océan Pacifique, pour pouvoir exercer des pressions sur ce pays, en réduisant ses portées, sécuritaire, militaire et défensive.

La Chine dit que les États-Unis, en optant pour des politiques militaires expansionnistes, en Asie, mettent en péril la sécurité de ce continent. De ce point de vue, les protestations de la Chine contre les politiques militaires expansionnistes des États-Unis sont à considérer.

Source: french.irib.ir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *