KENYA : Attentat meurtrier à Nairobi

Au moins quatre personnes ont été tuées et plus d’une soixantaine blessées samedi soir dans des explosions criminelles visant une station de bus près du centre de la capitale kényane Nairobi, a annoncé un responsable de la police kényane.

« Il s’agit d’un acte lâche commis par des éléments shebab. Mais nous n’allons pas baisser les bras. Nous les aurons et nous continuerons la guerre » engagée par l’armée kenyane contre les shebab en Somalie, a déclaré à la presse Charles Owino, porte-parole adjoint de la police kenyane.

« Nous pouvons confirmer que trois personnes ont été tuées », a poursuivi le porte-parole, qui s’exprimait sur les lieux de l’attaque, une station de bus appelée Machakos country bus, proche du centre ville et particulièrement fréquentée.

Une quatrième personne a ensuite succombé à ses blessures dans le courant de la soirée, a indiqué Simon Ithai, le porte-parole du principal hôpital de la capitale, le Kenyatta National Hospital. « Cinquante-neuf personnes ont été admises (à l’hôpital), dont huit dans un état critique », a ajouté M. Ithai.

Il s’agit de la première attaque dans la capitale kenyane depuis deux précédents attentats à la grenade commis en moins de 24 heures en octobre 2011, et qui avaient fait un mort et plus de trente blessés. Un jeune Kenyan sympathisant des shebab avait alors été arrêté et condamné après avoir avoué avoir perpétré ces attaques.

Les shebab ont menacé à maintes reprises de représailles le Kenya depuis l’entrée de troupes de ce pays dans le sud de la Somalie à la mi-octobre pour repousser les insurgés islamistes qui y régnaient alors en maître.

 Source: 7sur7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *