Joanne Chesimard, l’Africaine-Américaine qui défie le FBI

assatashakurL’ancienne activiste fait désormais partie de la liste des «terroristes les plus recherchés».

Elle est désormais la femme la plus recherchée au monde.  Joanne Deborah Chesimard est inscrite depuis le jeudi 2 mai dans la liste des «terroristes les plus recherchés» par le FBI. Une prime de 2 millions de dollars est même offerte pour sa  capture.

Joanne Chesimard rejoint donc une liste de 25 personnes, lise en place depuis 2001, et dans laquelle a notamment figuré Oussama Ben Laden.

Le FBI explique que cette sexagénaire africaine-américaine a été ajoutée à la liste  des «terroristes les plus recherchés», quarante ans jour pour jour après  le meurtre d’un policier, dans le New jersey et dont elle est accusée.

«Aujourd’hui, date de l’anniversaire de la mort de Werner Foerster, nous voulons que le public sache que nous ne nous arrêterons pas jusqu’à ce que cette fugitive soit devant la justice», souligne le communiqué du FBI.

Joanne Chesimard est aussi connue sous le nom d’Assata Shakur. Elle est la marraine d’un certain feu Tupac Shakur. Après avoir été arrêtée et condamnée pour le meurtre du policier du New Jersey (meurtre qu’elle a toujours nié), Joanne Chesimard s’est évadée de prison, en 1979, et le FBI soupçonne qu’elle serait en fuite à Cuba.

Joanne Chesimard, alias Assata Shakur était membre de la Black Liberation Army.

Source: slateafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *