J’ai rêvé de l’Afrique (Poème)

Je dédie ces écrits en l`honneur du Président Laurent Gbagbo, de Bernard B. Dadié (mon père) et de tous les panafricanistes qui ont lutté et qui luttent pour l`indépendance du continent.

      Comme Martin Luther King a rêvé d`une Amérique nouvelle ;

      Je rêve de mon continent ;

      Mon Afrique à moi est une Afrique libre et indépendante, brisant les chaînes qui la retiennent liée ;

      J’ai rêvé d’une Afrique qui terrassait le néo-colonialisme avec ses oripeaux qui se dissipaient comme un nuage ;

J’ai vu la fin des scènes macabres et sanglantes, des couloirs humanitaires qui tentaient d’éviter le désastre ;

J’ai vu la délivrance des larmes et des souffrances de mon peuple ;

J’ai vu les vertus  Africaines renaître du tréfonds de l`âme NOIRE ;

J’ai rêvé que l`Afrique sera un lieu de régénération des peuples dits civilisés et développés ;

J’ai rêvé que l`Afrique sera un lieu de pèlerinage et de ressourcement ;

J’ai vu l`Afrique devenir incontournable dans le concert des nations ;

Je vois mon continent maître de son destin ;

J’ai rêvé que son sort ne se décidera plus outre-Atlantique ;

J’ai vu les organismes de charité faire leurs valises, quittant une Afrique délivrée de la faim et de la mendicité pour aller nourrir leurs pauvres à eux ;

J’ai rêvé d`une Afrique unie et solidaire ;

J’ai vu une Afrique marchant dans la confiance et la dignité retrouvée ;

J’ai vu les longues nuits du mépris et de la domination chassées par une aube nouvelle ;

J’ai vu des enfants aux regards plein de joie ;

J’ai vu des foules défilant, chantant et dansant dans l`allégresse au son des tambours ;

J’ai vu des trompettes scandant l`hymne de l`unité et de la liberté ;

Des hommes hissant un étendard flottant dans l`azur ;

J’ai sondé l`âme des ancêtres ;

J’ai entendu la voix des génies de la forêt ;

J’ai entendu le gémissement des martyrs dans le vent ;

Ils annoncent tous que l`Afrique achèvera sa longue et lourde marche sous le fardeau de l`envahisseur et que l`heure du renouveau a sonné ;

J`ai rêvé que le Saint-Esprit descendait sur mon peuple ;

J’ai vu une véritable révolution sur mon continent ;

J’ai vu une Afrique qui renaissait.

  A. Christine Binlin Dadié

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *