Helen Thomas, aux Juifs: «Vous n’avez pas le droit de confisquer tout un pays»

La doyenne des journalistes, à la Maison Blanche, Helen Thomas, (91 ans), a réitéré sa position hostile au Sionisme et au rôle du lobby sioniste, aux Etats-Unis.

Dans une interview au quotidien israélien, « Yediot Ahranot », Elen a dit : «J’ai critiqué, vigoureusement, les présidents des Etats-Unis, mais c’est, seulement, lorsqu’on parle contre Israël, on perd nos emplois. Il est difficile de coexister avec la force illimitée du lobby sioniste ici». Et d’ajouter : «Je ne suis pas contre la religion juive, mais contre le Sionisme. Je dis, aujourd’hui, encore, que les Juifs doivent rendre tout ce qui ne leur appartient pas aux autres. Le droit à exister ne leur donne, en aucun cas, le droit de confisquer une terre qui n’est pas la leur». Qualifiant de «vides» les propos du correspondant du quotidien, selon lesquels, «la terre de la Palestine appartient aux Juifs, avant qu’elle ne soit aux Palestiniens», Thomas a considéré que les Palestiniens ont, longuement, vécu, dans leur partie, et que personne n’a le droit de frapper à leur porte et de les en chasser. Que dire, après ce que vous avez souffert ? Vous chassez un autre peuple de sa terre, alors qu’il n’a rien fait contre vous».

Les Etats-Unis soutiennent une guerre injuste, aux côtés d’Israël, contre les Palestiniens», a-t-elle encore dit. S’exprimant sur la victoire du Hamas aux élections, la doyenne de la presse, à la Maison Blanche, a rappelé que le Hamas a été élu démocratiquement. «Je ne sais pas pourquoi il est si difficile, pour Israël, de croire que le peuple palestinien a élu le Hamas. Je suis contre la violence, mais je comprends le désir palestinien de recouvrer ce qui leur a été arraché». Rappelons qu’Helen Thomas avait démissionné, après avoir tenu des propos contre «Israël», appelant les Sionistes à quitter la Palestine et à rentrer dans leurs pays d’origine, en Europe. C’est ainsi que l’administration Obama l’a sommé de quitter son poste, malgré sa longue expérience et son origine juive.

Source: irib.ir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *