France – Hollande nargue la Côte d’Ivoire !

Ce jour même, 2 juillet 2012 à 15 heures, heure de Paris, le Président de l’Assemblée Nationale de France, un socialiste et collaborateur de François Hollande, celui que les Français appellent la 4ème personnalité du Pays, a reçu en audience officielle, un criminel recherché par la CPI (Cour Pénale Internationale) pour des crimes contre l’humanité débuté en 2002 et qui ont toujours cours en Côte d’Ivoire.

Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme, plusieurs voix de civils victimes de la barbarie de ce salarié du crime, plusieurs français africains ou non, ont parlé à François Hollande. La mère de Michel GBAGBO, une française, a poussé le cri de cœur d’une mère dont le fils est torturé pour un délit de patronyme.

Mais Hollande n’en a rien à cirer. Parce que pour le Président normal qu’il est, l’amitié avec les criminels comme ceux qui opèrent à Abidjan, des poseurs de bombes comme ceux qui opèrent en Syrie et des fondamentalistes musulmans comme ceux qui déconstruisent le nord du Mali après avoir détruit la Libye, compte beaucoup plus à ses yeux que la promotion des valeurs républicaines, la promotion de la Justice, la lutte contre la criminalité à relent génocidaire, qui menace de disparition les peuples autochtones de la Côte d’Ivoire.

Aujourd’hui, ceux qui ont rêvé un homme nouveau, sensible au drame ivoirien, décidé de rompre avec les pratiques d’un autre âge qui ont toujours fait le malheur des peuples africains, pour que vive la France, eh bien, ceux-là doivent déchanter et considérer François Hollande comme l’autre face de la médaille Nicolas Sarkozy.

C’est pourquoi ce 2 juillet 2012 doit être marqué d’une pierre noire afin que ce jour annonce officiellement la RUPTURE avec la France.

Hollande a nargué les Ivoiriens et toute l’Afrique en faisant des honneurs à un criminel en activité. Il nous a démontré qu’il est prêt à poursuivre dans la voie du mépris raciste de l’Afrique tant que ce mépris peut sauver les intérêts français. Monsieur Hollande est un homme qui assume la France méchante, raciste, méprisante dont Nicolas Sarkozy a été le promoteur en Côte d’Ivoire et en Libye.

Je vous prie d’en prendre acte. Je vous prie aussi de retenir le message que la France nous passe.

La France compose avec ceux qui savent gagner avec la France. Elle méprise ceux qui perdent contre la France. Pour la Côte d’Ivoire, il ne faudra pas compter avec la France pour capturer les criminels recherchés par la très corrompue CPI.

Disons merci à François Hollande de nous inviter par ce message clair, par cette moquerie de trop, par le mépris qu’il affiche, à régler le problème ivoirien avec notre cœur et notre sang. Afin que la France disparaisse de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique. Quand ce jour viendra où ceux qui ont gagné avec la France assumeront leur forfaiture face à l’histoire.

A Très bientôt.

Hassane Magued

Source:afrik53.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *