Être panafricaniste

panafricanismeÊtre pana, c`est dire qui je suis.

Être pana, c`est affirmer son existence et sa différence.

Être pana, c`est se respecter et serrer l`Afrique dans son cœur.

Être pana, c`est combattre pour l`Afrique et protéger ses descendants des oiseaux migrateurs qui ne viennent que pour becqueter sur nos tables garnies.

Sans ce souci d`appartenance du monde Africain ou de solidarité, les noirs seraient encore esclaves dans les champs de coton en Amérique : Marcus Garvey, Malcolm X, les panthères noires, Dessaline, etc.

« Si il n`y avait pas d`esclaves, il n`y aurait pas de révoltes dans le monde, on connaîtrait la paix et l`amour car la révolte est la solution pour sortir de l`oppression ». (Paroles d`un esclave en Haïti).

Sans les panas, l`Afrique aurait-elle eue cette pseudo indépendance dans les années 60 ?

Que ceux qui insultent et vilipendent les panafricanistes  s`interrogent !!!

Et qui sont ceux qui insultent et vilipendent ces courageux combattants ?

Encore leurs propres frères, le nègre contre l`Africain !

L`Africain combat pour s`affranchir et affranchir le nègre de la domination occidentale,

Mais hélas, le nègre ne comprend pas la dimension de ce combat noble et si important « la case de l`oncle Tom » Sékou Touré est un Africain, N`Krumah aussi,

Les nègres sont une gangrène pour les Africains qui rêvent de liberté,

Les nègres combattent contre les Africains pour maintenir la domination occidentale sur le continent,

Le négro ne se connaît pas et ne sait pas grand-chose de l`Afrique et de son Histoire,

Le négro est une âme perdue.

Sékou Touré : « Je préfère la pauvreté dans la liberté à la richesse dans l`esclavage ».

L`ANC en Afrique du Sud,

N`Krumah au Ghana,

Anne-Marie Raggi en Côte d`Ivoire, etc.

Si nous arrivons à plus ou moins respirer aujourd`hui, c`est grâce à tous ces panafricanistes d`ici et d`ailleurs,

Ceux qui n`ont pas encore compris ce combat qui ne date pas d`aujourd`hui n`ont alors jusque là rien compris du sort que nous a réservé l`occident !

Nos grands Hommes n`ont pas combattu en vain et pour rien car nous croyons en ce combat et c`est pour cela que nous prenons la relève, nous grandissons et sommes de plus en plus nombreux,

Avez-vous oublié ce qu`avait dit l`un de nos maîtres, Toussaint Louverture ? « Ils peuvent coupé le tronc de l`arbre mais il repoussera de par ses racines parce qu`elles sont profondes et nombreuses ».

La France n`a gagné aucune guerre contre les Africains,

L`armée de Napoléon a été battu à plate couture en Haïti,

Pareil en Algérie,

Et en Côte d`Ivoire, elle n`a rien gagné, juste un semblant car le combat contre cette petite France n`est pas terminé, NOTRE HISTOIRE CONTINUE.

Nous croyons en la fin de cette France-Afrique diabolique,

Le combat continu et je crois que nous vaincrons car le rêve est une vision, Soutenu par la foi, le rêve devient réalité pour nos héritiers qui vivrons dans une Afrique libre et indépendante,

Nous sommes un combat, un combat noble, un combat ancré dans une vision, une vision glorieuse : celle de la renaissance Africaine, celle de la dignité retrouvée.

A.-Christine Binlin-Dadié

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *