- ECONOMIE – UNE BANQUE BIENTOT POUR LES BRICS

nmargueritealphonse 19 juillet 2014
BricsLe sixième sommet annuel des chefs d’ Etat et de gouvernement des Brics ( Brésil, Russie, Inde Chine et Afrique du sud ) a tenu ses promesses avec la création – comme il l’a été prévu -, le mardi 15 juillet 2014, au Brésil, d’une Banque de développement et d’un fonds de réserves, concurrent, visiblement, des institutions de Bretton Woods.

Une initiative à mettre dans le compte des efforts que ces pays unissent pour relever les défis auxquels ils font face, aux nombres desquelles se trouve la paupérisation touchant un grand nombre d’habitants qui y vivent.

<< nous avons pris la décision historique de créer la banque des Brics et un accord de réserves. C’est une contribution importante pour la reconfiguration de la gouvernance économique mondiale >>, s »est félicitée la présidente brésilienne, Dilma Rousseff.

Cette nouvelle banque, dont le siège sera à Shangai et destinée à financer les grands travaux d’infrastructures, sera dotée d’un capital initial de 50 milliards de dollars, apportés à part égales par ses membres, avec une force de frappe potentielle de 100 milliards.

l’accord sur les réserves permettra d’éviter les << pressions à court terme sur les liquidités >>, de << promouvoir une grande coopération >> au sein des Brics et de << renforcer la sécurité financières globale >>, précise la déclaration finale du sommet.

le fonds de réserves sera abondé à hauteur de 41 milliards de dollars par la Chine, 18 milliards par la Russie, le Brésil et l’Inde, et 5 milliards par l’Afrique du sud. Son objectif vise à protéger leurs économies respectives des fluctuations des marchés de change ou en cas de crise de la balance de paiement. Les Brics s’entendent, par ailleurs, à la dynamique économique de l’Amérique Latine au moment où leur propre croissance donne des signes d’essoufflement, notamment au Brésil et en Russie, dont les prévisions avoisinent les 1% pour cette année. Ils s’estiment, en outre, mal représentés au sein des institutions de Bretton Woods ( Banque Mondiale et Fonds Monétaire International ).

appelant la banque << à combattre la pauvreté >>, puisque les populations de ces pays attendent leur dirigeant à agir dans ce sens, le nouveau Premier Ministre Indien, le nationaliste hindou, Narendra Modi, a pour sa part exhorté ses partenaires à << parler d’une voix unie et claire pour un monde pacifique et équilibré >>.

Source:nmargueritealphonse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *