Des ministres africains critiquent l’UE

Les ministres sud africain et nigérian des finances représentants deux économies majeures du continent, ont critiqué la situation de l’Euro qui provoque une panique en Europe.

Dans un entretien à la BBC, le ministre sud africain, Pravin Gordhan et son homologue nigérian, Ngozi Okonjo ont estimé que la crise de la monnaie unique européenne a des répercussions sur les échanges commerciaux des pays africains.

ll ne s’agit pas de la première prise de position du ministre sud africain des finances sur les effets pervers de la crise des pays riches sur l’économie des Etats africains.

Cette dernière valse de critiques de la part du Sud africain est considérée par beaucoup d’observateurs comme une sérieuse attaque contre les partenaires traditionnels européens du continent.

Pour lui, l’incapacité de l’Europe à régler ses problèmes engendrés par cette crise financière porte un sérieux coup aux autres pays du monde.

« Cette crise a de graves conséquences sur nos économies avec les fluctuations de nos monnaies, » affirme-t-il. « Ce qui est préoccupant est que les dirigeants européens ne semblent pas percevoir les inquiétudes du reste du monde. Ils ne semblent pas non plus en mesure de trouver une solution à leurs problèmes et éviter ainsi aux autres de subir les conséquences de leur crise », poursuit le ministre sud africain des finances.

Pravin Gordhan a souligné que l’impasse actuelle en Europe, freine les économies et risque de brider les affaires sur la prochaine décennie.

Les commentaires du ministre sud africain ont été repris en écho par son homologue nigérian Ngozi Okonjo-Iweala qui a fait remarquer que les pays développés pourraient aussi s’inspirer de l’expérience des pays du Sud dans la gestion des crises liées à la dette et au développement.

Source: bbc.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *