CS de l’ONU: les Etats-Unis bloquent une résolution anti-israélienne

Les Etats-Unis ont recouru à leur droit de veto en torpillant la déclaration commune du Conseil de sécurité des Nations Unies et en se mettant en travers de l’intention des pays membres de condamner la construction de colonies juives en Cisjordanie, écrit jeudi 22 décembre le quotidien Moskovskie Novosti. Non seulement la Russie mais les alliés traditionnels des Etats-Unis en matière de règlement du conflit au Proche-Orient (le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne) ont exprimé leur désaccord avec la démarche américaine.

Une seule délégation est persuadée que le problème se résorbera  « miraculeusement »  tout seul. C’est ainsi que Vitali Tchourkine, représentant permanent de la Russie auprès de l’ONU, a commenté mardi soir le veto américain. Selon le diplomate russe, les autres membres du CS de l’ONU ont fait preuve d’une unanimité sans précédent en se prononçant pour l’adoption de la déclaration conjointe condamnant la politique du gouvernement israélien de construction de nouvelles colonies sur les territoires litigieux. Le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et le Portugal ont également exigé qu’Israël abandonne ses projets d’implantation de nouvelles colonies juives en Cisjordanie.

Le ministère israélien du Bâtiment a pris la décision de construire 6.000 maisons en Cisjordanie dès la fin du mois de novembre. Toutes les maisons seront édifiées sur les territoires occupés par Israël pendant la guerre des Six Jours de 1967. Les Palestiniens considèrent ces terres comme leur propre sol, et il est prévu de les intégrer dans le futur Etat palestinien.

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou invite les Palestinien à relancer les pourparlers de paix sans conditions préalables. Dans le même temps, le gouvernement israélien continue à accorder des permis de construire dans les colonies juives en Cisjordanie.

Sous sa forme présentée au Conseil de sécurité, le document qui condamne la construction des colonies « pourrait conduire à un regain de violence dans les territoires occupés « , estime la représentante permanente des Etats-Unis auprès de l’ONU, Susan Rice. Par ailleurs, selon elle, cette résolution pourrait faire capoter le processus de pourparlers entre les parties en conflit et qui n’a même pas encore démarré. Cependant, Susan Rice a fait remarquer que globalement, les Etats-Unis s’opposaient à la construction de nouvelles maisons dans les colonies juives en Cisjordanie.

Iakov Dobrovolski, politologue de l’Université juive de Jérusalem, a exprimé une opinion qui diffère de la position officielle des Etats-Unis. Selon le politologue, la position très pro-israélienne des Etats-Unis s’explique par la proximité de l’élection présidentielle de novembre 2012. « Le président américain Barack Obama a besoin à la fois des voix des électeurs juifs et du soutien financier que les organisations juives pourraient accorder au Parti démocratique et au fonds personnel du président, Obama Victory », déclare l’expert.

Les Etats-Unis ont déjà souvent soutenu Israël et empêché l’adoption de résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies condamnant les actions de l’Etat hébreux. La fois précédente, les Etats-Unis ont opposé leur veto en février dernier à une déclaration similaire condamnant la construction de nouvelles maisons dans les colonies juives en Cisjordanie.

Source: ruvr.ru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *