CPI: Ocampo s’en va ! La Gambienne Fatou Bensouda arrive

Cour pénale internationale: la Gambienne Bensouda future procureure

Les pays ayant ratifié le Statut de Rome, traité fondateur de la Cour pénale internationale (CPI), se sont mis d’accord mercredi pour élire la Gambienne Fatou Bensouda comme procureure de la CPI, ont indiqué des diplomates. Elle succédera à l’Argentin Luis Moreno-Ocampo.

L’annonce officielle de la nomination du nouveau procureur général doit intervenir jeudi. Fatou Bensouda est l’actuelle procureure-adjointe de la CPI.

« L’Assemblée des Etats parties », qui rassemble quelque 120 pays ayant ratifié le Statut de Rome, se sont rencontrés mercredi afin de réduire la liste des candidats. Celle-ci est passée de quatre à deux candidats après les retraits du Britannique Andrew Cayley et du Canadien Robert Petit.

Seuls Fatou Bensouda et un juge tanzanien restaient en lice pour succéder à Luis Moreno-Ocampo après neuf années à la tête de la CPI.

« La réunion visait à obtenir un consensus et ce consensus s’est fait sur le nom de Mme Bensouda. C’est elle qui va être nommée », a déclaré un diplomate. Cette décision a été confirmée par d’autres responsables.

Favorite

Mme Bensouda, une ancienne ministre de la Justice dans sa Gambie natale, était considérée comme la favorite par de nombreux diplomates.

Elle aura du pain sur la planche. La CPI cherche actuellement à mettre la main sur le président soudanais Omar al-Bachir pour génocide au Darfour. Des responsables kenyans de premier plan et des chefs de milices en République démocratique du Congo sont aussi sur la liste de la CPI.

« L’Assemblée des Etats parties » élira le successeur du procureur, dont le mandat s’achève en juin 2012, lors de sa prochaine session, du 12 au 21 décembre à New York. Elle devra également élire six juges, parmi 19 candidats, lors de sa prochaine session.

Source: connectionivoirienne.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *