Côte d’Ivoire: une société chinoise prête à investir dans la télévision numérique

Le président directeur général de la société chinoise StarTimes, spécialisée dans l’audiovisuel, Xinxing Pang, a indiqué lundi à Abidjan sa volonté d’accompagner la Côte d’Ivoire dans son processus de migration de l’analogie à la radiotélévision numérique.

« Ma présence à Abidjan doit être perçue comme mon grand souhait d’accompagner le gouvernement ivoirien dans le processus d’administration de la radiotélévision pour développer ainsi ensemble le secteur de la communication, pour le bien-être du peuple ivoirien », a déclaré M. Pang, au sortir d’une audience avec le Premier ministre ivoirien, Jeannot Kouadio-Ahoussou.

StarTimes est une société de « haute technologie » en Chine travaillant dans le secteur de la radiodiffusion et de la télévision.

« Notre spécialité, c’est le domaine de la télévision numérique, notamment la recherche, la conception, le développement de la technologie numérique et l’exploitation de réseaux de télévision numérique », a précisé M. Pang.

Le PDG de StarTimes faisait partie d’une délégation de près de 200 hommes d’affaires chinois venus prospecter, en août à Abidjan, le marché ivoirien, sur invitation du président ivoirien Alassane Ouattara.

« Avec le Premier ministre, on a une fois encore exprimé notre souhait de faire de l’investissement dans l’industrie de la radiodiffusion télévision numérique, notamment dans le cadre de la migration de la radiotélévision en Côte d’Ivoire, de l’analogique vers le numérique », a réitéré le PDG de StarTimes.

Le gouvernement ivoirien est résolu à faire basculer le pays vers la télévision numérique terrestre (TNT) à l’horizon 2015. Un groupe de travail de 20 experts commis par le gouvernement pour réfléchir sur la question a remis début juillet les conclusions de ses travaux.

Selon le rapport du groupe de travail, le passage au numérique va coûter près de 58 milliards de franc CFA (108,7 millions de dollars), soit 32 milliards (60 millions de dollars) pour les infrastructures et 25,7 milliards (48,7 millions de dollar) pour le coût social.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *