Côte d’Ivoire – CPI : Gbagbo, très offensif, accuse Sarkozy

LA HAYE – L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo est apparu à l’audience de la CPI, très en forme. Costume sombre, très élégant et surtout offensif, il a assené ses vérités. L’audience concernait la confirmation des charges qui pèsent sur lui comme coauteur de crimes contre l’humanité. C’est une étape préalable à la tenue d’un éventuel procès de Laurent Koudou Gbagbo, qui débutera probablement le 18 juin 2012, si l’on en croit les juges de la CPI.

Donc, l’ancien président ivoirien va attendre 6 mois avant son procès. Une abbération et ce qui me fait dire que l’actuel président ivoirien Alassane Dramane Ouattara est un idiot utile du sarkozysme. D’un autre côté, comme je l’ai toujours mentionné, n’en déplaise aux esprits chagrins concernant le conflit ivoirien, il s’agit simplement de la victoire de la Françafrique de droite contre celle de gauche. En d’autres termes, l’Afrique n’est pas indépendante, et si la gauche était au pouvoir depuis 2002, Laurent Gbagbo serait encore président.

Laurent Gbagbo a donc accusé la France. Après avoir décliné son identité, il a jugé que ”les conditions de détention sont correctes. Elles sont normales”, ensuite il a martelé : “mais ce sont mes conditions d’arrestations qui le sont moins. J’ai été arrêté le 11 avril sous les bombes françaises”, concluant : “C’est l’armée française qui a fait le travail”.

Pauvre Afrique !

 Allain Jules  

Source:Afriscoop

http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?breve8303

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *