Chronique: Rien que du verbiage,malgré le sort sanglant des Palestiniens !

Par Chérif Abdedaïm

LA PARTIALITÉ DES MÉDIAS FRANÇAIS N’EST PLUS À DÉMONTRER DANS LA GUERRE D’EXTERMINATION MENÉE PAR L’ENTITÉ SIONISTE EN PALESTINE. VENDREDI SOIR, AU JT DE 20H, FRANCE 2 S’ATTARDE SUR LES IMAGES PROVENANT DE SDÉROT OÙ, SEMBLE-T-IL, TROIS JUIFS ONT TROUVÉ LA MORT APRÈS LA CHUTE D’UNE ROQUETTE LANCÉE À PARTIR DE GHAZA.

Les terroristes pleurent leurs victimes, on nous peint un tableau où les Israéliens sont en panique, comme si Hitler, ressuscité, les bombardait à nouveau. Quelle paranoïa. Puis, passant la parole à son envoyée spéciale, cette chaîne sionisée nous montre une image où apparaît de loin une fumée montante suite au bombardement sioniste. Aucune image sur ces 40 victimes, femmes, enfants et vieillards palestiniens terrassés par les bombes sionistes. Et pourtant, la quatrième journée de bombardements sauvages sionistes a été sanglante, selon Ziad Medoukh. Bilan : 40 martyrs, dont 9 enfants, 5 femmes, et 7 personnes âgées, et plus de 300 blessés, destruction massive des maisons, écoles, fermes, mosquées, routes, bureaux de poste… Rien n’est épargné, ni stade, ni écoles, ni maisons. On tire sur tout ce qui bouge, les tirs de missiles sionistes n’en finissent pas, ce qui présage d’une nouvelle escalade sanglante à l’image de celle de 2009.

 Face à cet état de fait, que pourraient nous rétorquer les Obama, Hollande, Hillary et consorts ? Que ce n’était qu’une simple riposte face aux «agressions» de la résistance ? Et le gros lard du Qatar qui est allé «récupérer» le Hamas en lui miroitant quelques millions de dollars pour le rallier à l’axe wahhabite ? Et les Saoudiens qui frémissent rien qu’en entendant le mot Iran ? Et les fréros de tous bords, en Egypte, en Libye, en Tunisie, en Syrie, eux qui prétendent combattre les «dictatures» et mener un djihad sélectif ? Même question que nous poseront au prédicateur Qaradaoui. Dans cette nouvelle guerre criminelle sioniste, beaucoup d’accusés seront mis sur le banc. Et puis, dans la foulée, qu’en pense Ban Ki-moon ? Et la Ligue arabe trop forte pour signer l’assassinat de Kadhafi et… probablement d’Al Assad ? Pour les «djihadistes de Sa Majesté», ils préfèrent tuer des Syriens ou des Maliens.

Quant à la Ligue Kharab qui devait débattre la situation à Ghaza, elle a reporté ses travaux parce que, semble-t-il, elle est beaucoup plus préoccupée par le dossier syrien. De son côté, le prédicateur sur mesure de la monarchie qatari s’est enfin «réveillé» pour demander aux Arabes de s’unifier pour contrer «l’ennemi» israélien. Quelle hypocrisie quand on sait que ce même cheikh avait soutenu la dislocation des pays arabes (Libye, Syrie) en s’alignant sur la position de ses pourvoyeurs. A notre avis, tous ces lâches asservis à la doctrine américaine ne feront rien pour épargner Aux Palestiniens un nouveau sort sanglant. «Du verbiage, rien que du verbiage, dîtes, je le jure !»

La Nouvelle République du 19 novembre 2012

Chérif Abdedaïm

Source:cherif.dailybarid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *