Ces caméras qui espionnent Mandela

Les grands groupes internationaux de médias sont aux avants-postes pour guetter la mort de Nelson Mandela dans sa résidence du village de Qunu, à  l’est du Cap. Certains d’entre eux sont allés trop loin, selon la police sud-africaine. Elle a confisqué une série de caméras qui filmaient illégalement la maison de l’ancien président d’Afrique du Sud, rapporte le site sud-africain Times live le 15 décembre.

A 93 ans, Nelson Mandela, affaibli, fait l’objet de toutes les attentions. Le porte-parole de la police sud-africaine, le colonel Vishnu Naidoo, a expliqué à la BBC que deux groupes de médias font l’objet d’une enquête parce que des caméras filmant en permanence ont été trouvées dans la maison de la voisine d’en face, Nokwanele Balizulu, qui avait donné son autorisation. Il précise que la loi interdit de filmer ou photographier les résidences des présidents ou anciens présidents

La police a refusé de révéler l’identité de ces médias. Mais l’un des deux groupes concernés, l’agence américaine Associated Press (AP), a avoué être l’un d’eux.

«Ce ne sont pas des caméras de surveillance, a déclaré Paul Colford, le directeur des relations avec les médias d’AP. Comme d’autres médias, AP a pris des dispositions au cas où M. Mandela viendrait à mourir. Les caméras d’AP n’étaient pas allumées et auraient seulement été utilisées au cas où un évènement majeur serait survenu concernant l’ancien président».

Selon Time lives, ces pratiques existent depuis des années. Il révèle qu’au moins trois caméras de la chaîne CCTV installées dans la maison de Mme Balizulu ont permis à AP, mais aussi à l’agence de presse britannique Reuters d’avoir une vue privilégiée sur la propriété de Nelson Mandela depuis six ans.

Nelson Mandela a été élu président en 1994, lors du premier scrutin autorisant la communauté noire sud-africaine à voter. Depuis son retrait de la vie publique en 2003, ce lauréat du prix Nobel de la paix en 1993 pour sa lutte contre l’apartheid et pour la démocratie en Afrique du Sud demeure un symbole mondial. Sa dernière apparition en public date de la cérémonie de fermeture de la coupe du monde de football en Afrique du Sud en juillet 2010.

Lu sur Times Live, BBC

Source:Slate Afrique

http://www.slateafrique.com/79531/qui-espionne-la-maison-de-mandela-cameras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *