Ce qu’il faut savoir sur la situation entre l’Iran et Israël/USA

Voici un résumé de faits qu’il est important de garder en tête lorsque l’on aborde la question du « nucléaire iranien ».

• Cela fait 30 ans que les USA prétendent que l’Iran a un programme nucléaire militaire. Même si cette accusation s’avérait être exacte, on est en droit de se demander pourquoi le seul pays qui a utilisé des bombes atomiques sur des populations civiles aurait une quelconque légitimité pour dicter quel pays a le droit de posséder l’arme atomique.

• Il n’y a aucune preuve que l’Iran est en train de fabriquer une bombe atomique. Même le secrétaire à la défense américain Leon Panetta, le directeur du Renseignement James Clapper, l’ancien directeur de l’IAEA Mohamed El Baradei, et six anciens ambassadeurs américains en Iran l’ont admis : l’Iran respecte les traités de non-prolifération.

• L’Iran a bien un programme nucléaire, mais civil, sur lequel il travaille en coopération avec deux instituts de recherche russes, eux-mêmes financés par… les USA. Le réacteur concerné par ce programme s’appelle d’ailleurs « Bushehr » (!).

• Les personnes qui cherchent à déclencher une attaque contre l’Iran sont les mêmes que celles qui étaient derrière l’invasion de l’Irak en 2003. On remarque notamment le Foreign Policy Initiative, dont le directeur, Jamie Fly, travaillait au Pentagone quand W Bush a attaqué l’Irak. En vérité, les néoconservateurs sionistes américains planifient depuis 20 ans des changements de régime et le chaos au Moyen Orient et en Afrique du Nord, comme le général de l’armée US Wesley Clark l’a dévoilé en 2007 : Iraq, Libye, Syrie, Liban, Somalie, Soudan, et Somalie sont sur la liste.

• La CIA a admis avoir organisé et exécuté en 1953 le complot pour renverser le premier ministre iranien Mohammed Mossadegh, élu démocratiquement en 1951, pour la raison qu’il avait nationalisé le pétrole iranien et utilisait les bénéfices pour investir dans le développement de son pays. Avant ça, le pétrole en Iran était contrôlé par BP et les autres « grandes sœurs ». Pour ce faire, la CIA a payé des Iraniens pour qu’ils prétendent être des communistes et qu’ils organisent des attentats. On retrouve la même stratégie aujourd’hui avec les « dissidents » du « printemps arabe » en Egypte, en Libye et en Syrie, qui s’avèrent être des milices islamistes (notamment affiliées aux Frères Musulmans).

• Si les USA n’avaient pas renversé le gouvernement modéré de Mossadegh, les Mollah n’auraient pas pu faire leur révolution islamique en 1979 contre le Shah installé par les USA. C’est d’ailleurs à la même époque que les USA ont armé, financé et entraîné un petit groupe, alors insignifiant et inconnu, Al Qaida, pour qu’ils combattent les Soviétiques à leur place.

• Les USA ont armé et supporté l’Irak pendant sa guerre contre l’Iran (1980-1988). A l’époque, Donald Rumsfeld (qui a un CV en béton : patron de Monsanto à l’époque de l’agent orange, secrétaire à la défense lors du 11 septembre et quand le gouvernement US a autorisé la torture à Guantanamo) serrait la main de Saddam Hussein. Ensuite ce dernier a voulu privatiser son pétrole et le facturer en or à l’Occident : George Bush l’attaque en 1991.

• Les USA et Israël financent et soutiennent un groupe de « dissidents » iraniens appelés les moudjahidines du peuple d’Iran, et qui figure sur la liste des organisations terroristes établie par le gouvernement US. C’est ce groupe qui fait le sale boulot de l’intérieur en attendant la guerre : attentats et assassinats, dont le dernier en date est l’assassinat d’un ingénieur en physique nucléaire iranien.

• Il est important de noter que l’Iran a une forte communauté juive, la seconde du Moyen Orient après Israël. Les juifs sont protégés par la constitution iranienne qui leur garantie également des sièges au parlement. Faire fuir les juifs d’Iran permettrait à Israël de gagner quelques dizaines de milliers d’habitants et ainsi de justifier toujours plus de colonies en Cisjordanie.

• Attaquer l’Iran achèverait l’économie mondiale (augmentation de 30% du prix du pétrole) et la paix puisque la Chine et la Russie ont prévenu qu’elles déclencheraient la IIIème guerre mondiale si Israël et les USA attaquaient l’Iran.

Source: agoravox.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *