Benghazi: l’annexe de la CIA était une prison secrète pour islamistes anti-américains

Selon Fox News l’annexe de la CIA à Benghazi, attaquée le 11 septembre, était une prison secrète où étaient – ou ont été – détenus, non seulement des miliciens libyens (3 au moins), mais des prisonniers en provenance des pays d’Afrique et du Moyen-Orient.

L’annexe, affirment des sources proches des services de renseignement britanniques et américains, était « la plus grande station de la CIA en Afrique du nord. ». La plupart des prisonniers non-libyens avaient été transférés vers une destination inconnue deux semaines plus tôt.

La révélation de l’existence de cette prison secrète contrevient au décret 13491, relatif à l’utilisation de la torture par la CIA, signé par Barack Obama après son élection en janvier 2009.

Cette information complète celles fournies sur l’annexe par Paula Broadwell, biographe et maîtresse de David Petraeus, dans une intervention faite le 26 octobre à l’Université de Denvers. Le directeur de la CIA, tenu à l’obligation de réserve, ne pouvait pas démissionner autrement qu’en produisant  un motif de circonstance. On en saura peut-être plus bientôt grâce aux journalistes d’investigation américains et au Comité du renseignement du Sénat qui se discréditerait s’il n’appelait pas Petraeus à témoigner.

Pour la CIA, toutes ces allégations sont évidemment sans fondement.

Source: alterinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *