Bébé Doc, ce dictateur que la France couva, Par Théophraste R.

« Président à vie » d’Haïti à 19 ans, Jean-Claude Duvalier (Bébé Doc) avait fait massacrer 60 000 personnes, dont des écoliers, avant de s’enfuir en 1986 avec le trésor de la nation, une fortune estimée à 600/800 millions de dollars.

Le gouvernement français l’accueillit gentiment. Cependant, l’opinion protesta et le Premier ministre de l’époque, Laurent Fabius, expert dans l’art de déterminer quels chefs d’Etat méritent « d’être sur cette terre », jura qu’il y resterait 8 jours. Il y a passé 25 ans, allant de palaces en boutiques de luxe, de grands restaurants en concessionnaires Mercedes, achetant château et résidences.

Puis, le magot dilapidé et la plupart de ses crimes étant prescrits, il est rentré au pays en janvier 2011, des fois que…

Il y sera seulement jugé pour détournement de 120 millions de dollars destinés aux oeuvres sociales. C’est mieux que rien. Ce n’est pas grâce à « La patrie de droits de l’Homme », celle qui sut expulser en quelques heures vers l’Espagne une citoyenne française, Aurore Martin.

Théophraste R.

Source:legrandsoir

Pour en savoir plus sur Bébé Doc et sur Fabius : Laurent-Fabius-a-egare-son-dicta…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *