Après Boston, un attentat préparé par un tunisien et un complice arabe a été déjoué au Canada

attentat-train-canadaExclusi : Chiheb Esseghaier, un étudiant tunisien de 30 ans habitant Montréal et un complice arabe habitant Torento, deux terroristes liés à Al-Qaïda, préparaient un attentat contre un train au Canada. La police canadienne et les services de renseignements les ont heureusement arrêté ce lundi 22 avril 2013.

Les présumés terroristes prévoyaient de faire dérailler un train de passagers VIA dans la grande région de Toronto. La Ville de Montréal n’était pas visée, même si le principal suspect, Chiheb Esseghaier, y vivait depuis plusieurs quelques années.

« Si le plan avait été mis à exécution, plusieurs innocents auraient été blessés ou tués », a déclaré lundi la GRC lors d’une conférence de presse à Toronto sur l’attentat déjoué par la police canadienne.

Accusés de complot en vue de commettre un attentat terroriste et de complot pour attenter à la vie d’autrui sous la direction d’un groupe terroriste, Chiheb Esseghaier, 30 ans, et Raed Jaser, 35 ans, devraient comparaître en Cour, mardi, a annocé Radio Canada.

Selon des informations reçues par Tunisie-Secret, Chiheb Esseghaïer est né à Tunis. De 2006 à 2008, il a été étudiant en biotechnologie industrielle à l’INSAT. Installé au Canada fin 2008, il s’est inscrit à l’Université de Sherbrook de 2008 à 2009. En 2010, il a rejoint l’Institut Nationale de Recherche Scientifique (INRS) de Montréal, où il devait préparer un doctorat un développement de biosenseur, optique et electro-chimique.

Les deux hommes, qui risquent la prison à perpétuité, recevaient des « directions et des informations » de la part d’Al-Qaïda, a précisé la GRC. Une force spéciale internationale a permis de suivre les suspects pendant plus d’un an et de procéder à leur arrestation lundi. La force spéciale internationale comprend la Gendarmerie royale du Canada (GRC), des unités antiterroristes américaines, le FBI, le département de la Sécurité nationale américaine de même que des corps de police provinciaux et municipaux du Québec et de l’Ontario.

Les sources de CBC soutiennent que le complot ourdi était plus important que le groupe des 18 présumés terroristes de Toronto. Les présumés terroristes arrêtés n’auraient aucun lien avec l’attentat de Boston ou avec les actes terroristes commis par deux Canadiens à Tiguentourine en Algérie, en janvier dernier. On rappelle qu’une vingtaine de Tunisiens étaient impliqués dans cet attentat et que les deux terroristes canadiens sont un d’origine algérienne et un d’origine koréenne converti à l’islam.

Pour le ministre de la Sécurité Publique, Vic Toews, cet attentat déjoué démontre que le terrorisme demeure une menace pour le Canada. « Nous ne tolérerons pas les activités terroristes au Canada et nous ne nous laisserons pas utiliser comme refuge par ceux qui soutiennent les activités terroristes. », a-t-il affirmé lors d’un bref point de presse lundi 22 avril 2013. Ce ministre de la Sécurité Publique pourrait faire mieux : empêcher les islamo-terroristes canadiens et d’origine arabe d’aller faire le djihad en Syrie !!!

Chiheb Esseghaier http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2013/04/22/002-grc-complot-terroriste.shtml

Chiheb Esseghaier
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2013/04/22/002-grc-complot-terroriste.shtml

Source:tunisie-secret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *