Air France : Garder la main en Afrique

Ces dernières années, l’Afrique n’est plus qu’un pré-carré français. Avec la montée des puissances asiatiques, l’hégémonie française est mise à mal et, ce, même dans les airs. C’est pourquoi, Air France essaye de s’y adapter en innovant.

Entre le continent noir et Air France, c’est une idylle vieille de 75 ans. Mais, cette histoire d’amour est perturbée par la venue d’autres compagnies aériennes. C’est le cas de Lufthansa, ou de sa filiale belge, Brussels Airlines. Ce n’est pas tout. Air France fait également face à la concurrence d’Emirates, qui ne va que de conquête en conquête dans le ciel africain. Vaut mieux prévenir que guérir, tel est la devise qu’a employé la compagnie tricolore face à cette situation.

Ainsi, elle prend activement part à la création de la nouvelle compagnie ivoirienne Air Côte d’Ivoire, qui pourrait voir le jour en mars ou avril. Celle-ci va succéder à Air Ivoire, en faillite. Aussi, Air France va en détenir 35 % des parts. Un peu moins que l’Etat ivoirien, qui s’est battu pour garder la majorité des parts (51 %).
En vue d’assurer des vols régionaux et domestiques, la nouvelle Air Côte d’Ivoire va débuter ses activités moyennant deux Airbus A319 loués. Un autre avion de ce type pourrait renforcer son parc d’ici l’année prochaine. En s’empressant de participer à la création de cette compagnie, Air France montre sa volonté d’optimiser les 7 % de croissance attendue du trafic aérien en Afrique. A cet effet, la compagnie française n’a pas hésité à investir 7 millions d’euros (10 millions de dollars américains).

Georges Fitzpatrick

Source: geotribune.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *