31 Sénégalais périssent au large du Maroc, en tentant d’émigrer en Espagne

Quelque trente et un ressortissants sénégalais, dont trois jeunes filles, font partie de 72 émigrés qui ont récemment péri au large de Nador, une ville portuaire du nord du Maroc, en tentant de rejoindre par bateau les côtes espagnoles, rapporte ce mardi le quotidien privé sénégalais L’Observateur.

Selon le journal qui cite des Sénégalais établis au Maroc, l’accident fait suite au naufrage de deux barques au bord desquelles voyageaient les émigrants dans la nuit du 26 au 27 octobre derniers.

Le quotidien précise que parmi les victimes, figurent également des Marocains, des Algériens, des Égyptiens, des Somaliens, des Nigérians, des Ghanéens.

« Les corps des victimes sont aujourd’hui entreposés dans des morgues à Tanger. D’où certains Sénégalais, ayant perdu des proches, cherchent des moyens pour les rapatrier à Dakar », renseigne le journal sénégalais.

Plusieurs Sénégalais et Ouest-Africains avaient perdu la vie entre 2006 et 2008 alors en tentant de joindre les côtes espagnoles à bord de pirogues qui partaient de différents ports de pêche du Sénégal et de Mauritanie.

Cette forme d’émigration clandestine avait pratiqué cessé en raison des mesures de surveillance prises dans ces pays en collaboration avec les pays européens.

 

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *